Mgr Rault, évêque émérite du Sahara, invité du diocèse de Metz pour la Pentecôte

En ce week-end de la Pentecôte 2021, à la veille de la promulgation des nouvelles orientations pastorales Pour une Eglise missionnaire en Moselle, c’est un missionnaire Père Blanc, Mgr Claude Rault, évêque émérite de Laghouat (Algérie), qui est venu apporter son témoignage, à l’invitation du Service diocésain pour les relations avec les musulmans (SDRM) et de l’évêque de Metz. Mgr Rault a donné une conférence publique sur la vie et la spiritualité de Charles de Foucauld, ainsi que l’homélie lors de la messe de la Pentecôte à la cathédrale Saint-Étienne.

Mgr Claude Rault, fut évêque du Sahara de 2004 à 2017, au cœur de 50 années de vie missionnaire en Algérie, dans une Église chrétienne présente au milieu de populations musulmanes. Il fut l’évêque qui accompagna le procès de béatification du bienheureux Charles de Foucauld, dont l’empreinte spirituelle au début du XXème siècle a marquée durablement cette terre d’Afrique. Aujourd’hui en retraite en France, il assure des conférences sur Charles de Foucauld, prêche des retraites et participe aux travaux du Service national pour les relations avec les musulmans (SNRM) au sein de la Conférence des évêques de France.

Samedi 22 mai 2021 – Conférence sur Charles de Foucauld

L’évêque émérite du Sahara, en fin connaisseur de la vie et de la spiritualité de Charles de Foucauld, a donné une conférence publique à la cathédrale Saint-Étienne de Metz, reprenant l’itinéraire de vie du bienheureux, de son enfance alsacienne à sa vie de prière à Tamanrasset, en passant par sa jeunesse athée, sa carrière militaire et sa conversion progressive à la figure de Jésus Caritas, découvrant que la vie de petit frère de Jésus est d’aimer et de se laisser aimer, en frère universel.

Mgr Rault a explicité comment la figure de Charles de Foucauld, qui rêvait de fonder une congrégation de son vivant, a pourtant eu a posteriori un rayonnement universel par la fondation d’une quinzaine de congrégations religieuses se réclamant de son héritage spirituel. Sa manière d’être en relation aux autres et son désir de leur donner le Christ ne se faisaient pas par une prédication, mais par la vie partagée avec les Touaregs, par l’accueil de tous dans sa petite maison de Tamanrasset.

Vous pouvez revoir cette conférence diffusée sur la chaine Youtube du diocèse de Metz.

Dimanche 23 mai 2021 – Prédication lors de la messe de la fête de la Pentecôte

Invité par Mgr Lagleize, Mgr Claude Rault a concélébré la grand’messe de 10h à la cathédrale Saint-Étienne pour la fête de la Pentecôte et a donné l’homélie à cette occasion. Mgr Lagleize a introduit la célébration par ces mots, faisant le lien entre le don de l’Esprit, la dimension universelle et l’accueil de Mgr Rault : « Nous avons de la chance ce matin ici, en ce jour de Pentecôte, jour du don de l’Esprit, de la naissance de l’Église envoyée en mission, d’accueillir Mgr Claude Rault. Il fut l’évêque du diocèse le plus étendudu monde, l’évêque du Sahara. Rendons grâce au Seigneur de vivre avec vous cette fête de Pentecôte, aux dimensions de toute l’Église. Être évêquec’est être pasteur d’une Église particulière. Par son ministère, il assure la communion avec l’ensemble des Églises répandues à travers le monde, pour ouvrir son diocèse à l’universel. Alors accueillons avec joie ce don de l’Esprit. Qu’il renouvelle notre fidélité aux sacrements que nous avons reçus.« 

Commentant la Parole de Dieu de ce jour, Mgr Claude Rault a particulièrement insisté sur l’universalité des peuples qui reçoivent la première annonce le jour de la Pentecôte et sur la grâce reçue de l’Esprit Saint qui chasse la peur qui habitait les apôtres, invitant à ne pas en rester à la dimension spectaculaire de cette venue de l’Esprit, qui, le plus généralement, se manifeste plus discrètement au cœur de l’homme. Il a aussi évoqué la responsabilité propre des chrétiens de révéler la Bonne Nouvelle… sans pour autant qu’ils se considèrent comme supérieurs aux autres. Tout homme peut vivre en frère et témoigner de l’amour mutuel. Mais la responsabilité des chrétiens est de vivre les Béatitudes et de transmettre la Bonne Nouvelle par la force donnée de l’Esprit Saint. À l’exemple du bienheureux Charles de Foucauld, « tout ce qui est vécu dans l’amour ne meurt pas. »

Retrouvez la prédication de Mgr Rault : homélie de Mgr Rault

À la fin de la messe de Pentecôte, Mgr Lagleize a invité les fidèles à participer à l’office des vêpres du lendemain, Lundi de Pentecôte, à 15h à la cathédrale, pour la clôture de l’année jubilaire, la consécration du diocèse à saint Joseph et la promulgation des nouvelles orientations pastorales Pour une Église de disciples-missionnaires.