Une lumière signe de paix et d’espérance

Dimanche 16 décembre 2018, les scouts et guides de France, Scouts unitaires de France et les guides et scouts d’Europe, se sont donnés rendez-vous au gymnase de Bellecroix pour recevoir et transmettre la lumière de Bethléem.

L’après-midi s’est ouverte par une prise de parole en prélude d’un « forum de la paix », qui invitait les jeunes a relever des défis dans plusieurs ateliers, pour collecter des kilomètres de lumière : mur de la parole, jeux sportifs, constructions d’arches de la fraternité en bois, etc. Cela leur donnait droit à un lumignon a accrocher sur une mappemonde.  Les jeunes y ont expérimenté la nécessité de s’écouter et d’agir ensemble pour construire la fraternité.

Vers 16h, la lumière de Bethléem a été porté officiellement par Lou et Timothee, les deux jeunes scouts qui avaient été la chercher à Linz, en Autriche, et des représentants des différents groupes présents. Plusieurs personnes ont pris ensuite la parole : Mr Atlan, rabbin, Mr Joudat, Imam et aumônier, Emilie Hilt qui représentait Monseigneur Lagleize, le Père Jacquemot , pope, et Mr Nzihou adjoint au maire de Metz. La lumière de la paix leur a été transmise pour qu’ils puissent la diffuser dans leurs différentes communautés, comme un signe de paix et d’espérance qui dépasse les frontières religieuses et culturelles. La lumière a aussi été transmise à des représentants d’associations caritatives et à un représentant de l’aumônerie de la maison d’arrêt de Metz Queuleu, qui a lu une prière rédigée par des prisonniers pour cette célébration.

La rencontre s’est conclue par la diffusion de la lumière à toute l’assemblée, chacun repartant vers sa communauté ou son lieu de vie pour diffuser à son tour cette flamme précieuse, de paix et d’espérance.