Retour sur le pèlerinage en Terre sainte

Du 7 au 16 septembre 2018, le Service de la formation du diocèse a proposé un pèlerinage qui s’inscrit dans le projet de lecture de l’évangile selon saint Jean, pour découvrir les lieux et les paysages que Jésus a foulés en Galilée, Samarie et Judée.

Trente-deux pèlerins accompagnés de notre évêque ont pris le temps de relire l’évangile, au gré des lieux visités.

Nous avons débuté notre périple par une célébration au pied du monastère Saint-Georges de Kosiba, face au désert de Juda. Puis nous nous sommes rendus à Jéricho où fut découverte une tour du 9ème siècle avant J.-C. Nous avons pu y admirer une vue panoramique des monts présents dans la Bible (mont de la tentation du Seigneur, Montagne où est mort Moïse, …), mais également une synagogue byzantine des 5ème– 6ème siècles. Nous avons eu la joie de passer devant un sycomore semblable à celui sur lequel Zachée est monté pour voir Jésus.

Ensuite nous sommes allés à Béthanie au-delà du Jourdain, sur le site où Jean baptisait.

L’après-midi nous avons visité le site de Qumran. Ce site est un site essénien où furent découverts les manuscrits de la Mer Morte. Nous avons pu y découvrir des ruines qui nous montrent l’organisation de la vie à l’époque. Béthanie, le village de Marthe, Marie et Lazare, et enfin Bethléem où nous avons passé la nuit.

Le deuxième jour nous sommes allés à la basilique byzantine et la grotte de la Nativité, à l’église latine Sainte-Catherine et nous avons célébré dans la chapelle Sainte-Hélène.

Puis nous nous sommes rendus à Hébron, où nous avons pu visiter le tombeau des patriarches Abraham, Isaac, Jacob et à leurs épouses Sarah, Rébecca et Léa à la mosquée Al-Ibrahim, puis à la synagogue appelée dans la tradition juive « grotte de Machpéla ». Ces deux sites sont accolés l’un à l’autre. C’est un lieu saint et un site de pèlerinage pour les trois religions monothéistes.

Nous nous sommes ensuite rendus à la forteresse de l’Hérodion, construite par Hérode le Grand.

Nous avons pu y découvrir une vue sur la vielle ville de Jérusalem. Nous sommes allées à Gethsémani, et enfin nous avons regagné la ville en passant par la vallée du Cédron.

Le troisième jour nous sommes allés sur l’esplanade du Temple où se trouve actuellement deux lieux saints musulmans : le dôme du Rocher, construit de 685 à 705 autour d’un affleurement rocheux constituant probablement le lieu du saint des saints et supposément le lieu de la ligature d’Isaac ; la mosquée Al-Aqsa (« La Lointaine » en arabe), construite au Xème siècle sous le vocable de la « mosquée lointaine » du Coran (XVII, 1).

Nous sommes ensuite allés à la piscine de Bethesda et à l’église Sainte-Anne.

Nous avons célébré la messe à l’école biblique et archéologique de Jérusalem.

L’après-midi nous avons visité la cité de David, et le quartier juif de Jérusalem.

Le quatrième jour, nous avons rejoint Naplouse où se situe l’église du puit de Jacob.

Ensuite nous sommes allés sur les vestiges du palais des rois samaritains sur le site de Sébaste. L’après midi nous avons fait route vers la Galilée pour visiter les lieux de la bataille de Megiddo et Nazareth. Et nous avons terminé la journée en célébrant une messe dans l’ancienne chapelle des sœurs clarisses tourières, où priait le Bienheureux Charles de Foucauld.

Le cinquième jour, nous avons débuté la journée par une messe à la basilique de l’Annonciation puis nous avons pris le temps de faire le tour du site et de prier devant la grotte de l’Annonciation, la fontaine de la Vierge, l’église Saint-Gabriel, l’église melkite de la synagogue, le musée franciscain et le baptistère de l’église Saint-Joseph

L’après-midi nous nous sommes rendus à Sephoris, l’ancienne capitale d’Hérode Antipas. Nous avons découvert les horizons de l’enfance de Jésus.  Le site de Cana et les falaises d’Arbel surplombant le lac de Tibériade, le Golan et le mont Hermon.

Le sixième jour, nous avons débuté la journée en descendant à pieds le mont des Béatitudes où nous avons dormis au lac.

Le bus nous a emmené à Tabgha voir l’église de la primauté de Pierre et la basilique de la multiplication des pains. Puis nous avons continués notre route jusqu’à Capharnaüm découvrir les restes de la synagogue et de la maison de Pierre. Nous avons célébré la messe sur les bords du lac.

L’après-midi, nous avons visité Bethsaïde, ville des apôtres André, Pierre et Philippe.

Le Septième jour, nous avons parcouru la rive orientale du lac avec la vallée du Jourdain. Nous nous sommes arrêtés à Magdala, puis nous sommes passés dans la région d’Aenon où Jean baptisait. Nous avons pu admirer à Bet Alpha la belle mosaïque dans la synagogue.

Nous avons célébré la messe à Taybet (ancienne Ephraïm) où nous avons pu avoir un temps d’échange avec le prêtre du lieu.

L’après-midi nous sommes revenus sur Jérusalem lire le discours d’Adieu de Jésus sur le mont des Oliviers, puis nous nous sommes rendus à la basilique d’Eleona, ou église du Pater.

Nous nous sommes arrêtés à l’abbaye Sainte-Marie de la Résurrection d’Abu Gosh.

Le dernier jour, nous avons lu la Passion de Jésus au mont Sion : le Cénacle. Nous avons assisté à la messe au couvent Saint-Pierre de Gallicante.

Nous sommes allés au musée de la Citadelle, sur le site de l’ancien Palais d’Hérode le Grand où Pilate jugea Jésus, nous avons continué la lecture de la Passion de Jésus en l’église Saint-Jean Baptiste, le Saint Sépulcre.

L’après-midi, nous sommes allés au musée d’Israël où se trouve la maquette de Jérusalem au temps de Jésus et les manuscrits de la Mer Morte. Puis nous avons lu le texte de la résurrection sur une tombe du premier siècle avant de retourner au Saint Sépulcre pour ceux qui le souhaitaient.