Admission au lectorat et à l’acolytat au Grand Séminaire de Lorraine

Ce samedi 16 juin 2018, quatre séminaristes du Grand Séminaire de Lorraine ont été admis au ministère de lecteur et d’acolyte, dans le cadre de leur formation en vue du ministère presbytéral.

La communauté du Grand Séminaire, élargie à quelques amis et aux formateurs s’est réuni autour de Mgr Lagleize, évêque de Metz et de Mgr Mathieu, évêque émérite de Saint-Dié des Vosges pour la célébration d’admission au lectorat et à l’acolytat de 4 séminaristes, deux pour chaque diocèse. Ainsi Raphaël Chaigne a été institué lecteur, tandis que Joseph Chu Mihn Thoai, Thomas d’Aquin Tran N’Guyen et Sébastien Wenk ont été institué acolyte.

En effet, en préparation au diaconat, le futur institué doit recevoir les ministères de lecteur et d’acolyte et les exercer pendant un temps suffisant pour se préparer à sa future fonction de la Parole et de l’Autel. Le Lectorat et l’Acolytat ne sont pas des sacrements ; ils ne sont pas une « ordination » mais une « institution ».

Pour Monseigneur Lagleize, « ces ministères sont fait pour aider le peuple de Dieu à vivre de la Parole, éviter d’entrer dans la routine. Le lecteur n’a pas le monopole de l’ambon, mais il doit porter la Parole par le témoignage qu’il donne auprès de tous. L’acolytat s’est développé dans l’Eglise par le Service évangélique des malades. Ces ministères doivent nous rappeler que nous n’avons pas à rester à l’intérieur, mais pour aller en mission, pour aller sur les places annoncer la Bonne Nouvelle, à l’image de saint François-Régis, un prédicateur missionnaire jésuite qui évangélisa les montagnes du Vivarais ».

A l’issue de la célébration, le père Pascal Sarjas, recteur du Grand Séminaire, a remercié l’assemblée présente et l’a invité à s’unir à la prière de toute la communauté pour les différentes ordinations diaconales que vont connaître les diocèses lorrains : trois ordinations diaconales ce dimanche 17 juin, deux autres à Belfort la semaine suivante et une ordination pour le diocèse de Metz : ce sera celle d’Emmanuel Ecker, séminariste en formation à Rome, qui sera célébrée le dimanche 24 juin prochain à la cathédrale Saint-Etienne de Metz.