Les rêves de Joseph

 

«… l’ange du Seigneur
lui apparut en songe
et lui dit…
 » (Mt 1,20)

Joseph a été plongé dans le sommeil comme dans la mort, brisé par la décision qu’il venait de prendre. Déchiré entre le désir d’aimer et l’exigence de la Loi, il fait l’absolue confiance en Dieu. Lui, « un homme juste » ferme les yeux, non pour oublier mais pour faire place au Tout-Autre. Le charpentier dormait tel un arbre évidé par la foudre, le cœur grand ouvert de souffrance. Pauvre de tout, il était désormais disponible à l’inouï de son Maître et Seigneur. La terre de ses racines s’était fissurée en découvrant sa fiancée lourde d’un secret fait de chair et de sang.

Depuis des jours, un ouragan ravageait ses certitudes, attisant le feu qui consumait ses entrailles. Et voilà qu’il se sentait maintenant enveloppé par une brise légère, une haleine de vie, caressé par le battement d’une aile. Ce vent venu d’ailleurs pénétrait sans effraction au plus intime de sa conscience et chassait les nuages : « Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme : car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint. » La voix se faisait pressante ; le Très-Haut parlait à Joseph comme un ami parle à son ami. « Veux-tu abriter chez toi la nouvelle Arche d’Alliance, la toute sainte Marie, recevoir sous ton toit mon Fils, mon Unique ? Tu seras pour lui mon visage et mes mains ; tu lui enseigneras tendresse et fidélité. Et lui sera Dieu-avec-toi, Emmanuel. »

Joseph vient de comprendre l’audace de ce Dieu-Amour qui a besoin de l’homme. Jésus, l’Emmanuel, va grandir aux côtés de l’homme aux songes qui a fait de beaux rêves de nativité. Depuis cette nuit-là, Joseph n’aura plus peur.

Avec Joseph, sachons rêver que Dieu est et sera toujours présent dans notre vie remplie de ténèbres et de doutes. Avec Joseph, rêvons d’une Eglise « sainte, catholique et apostolique » qui saura toujours engendrer l’amour et la tendresse, montrer le visage et les mains de Dieu et enseigner sa tendresse et sa fidélité.

Avec Joseph et sous sa protection, n’ayons pas peur ! Faisons confiance à Dieu. Il n’abandonne jamais ceux qui lui font confiance.

Père Joseph