Monophysisme

Hérésie du moine copte Eutychès pour qui «la nature humaine avait cessé d’exister comme telle dans le Christ en étant assumée par sa personne divine de Fils de Dieu» (CEC 467). Dans le Credo, de l’Église catholique, les chrétiens affirment leur foi en Jésus Christ «vrai Dieu et vrai homme».
Les monophysites affirment que Jésus Christ n’a qu’une seule nature et qu’elle est divine, cette dernière ayant absorbé sa nature humaine. Cette doctrine a été condamnée comme hérétique lors du concile de Chalcédoine en 451, Selon ce concile, Jésus-Christ est à la fois vrai Dieu et vrai homme en «une seule personne et deux natures, sans confusion».
On appelle parfois encore ‘monophysites’ les Églises qui ont été rejetées par celles qui ont accepté le concile de Chalcédoine. Il est préférable de les appeler ‘nonchalcédoniennes’ ou mieux ‘orthodoxes orientales’ (copte, syrienne orthodoxe, arménienne…)
Dans les dernières décennies, le dialogue œcuménique a permis de réconcilier nos doctrines sur le Christ :
cf. par exemple:
– la déclaration commune du pape Paul VI et du patriarche des Coptes
– la déclaration commune du pape Jean-Paul II et du patriarche syrien orthodoxe d’Antioche
– la déclaration commune du pape Jean-Paul II et du Catholicos Suprême des Arméniens
– la déclaration commune du pape Jean-Paul II et du Catholicos de Cilicie
Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z