Nos fragilités, chemins de sainteté

Le vendredi 7 juin dernier, environ 100 personnes engagées dans la Pastorale de la santé et du handicap se sont retrouvées salle St Jean Baptiste pour leur récollection de fin d’année autour du thème : Nos fragilités, chemin de sainteté.

Autour du P. Jean-Marie Onfray, directeur adjoint du pôle Santé-Justice à la Conférence des évêques de France, l’ensemble des participants s’est laissé habiter par une invitation à marquer un temps d’arrêt pour écouter ce que Dieu peut nous dire dans la fragilité de notre vie. S’arrêter, en effet, c’est accepter de sortir de sa toute-puissance, pour prendre le temps d’écouter l’autre, l’Autre.

Jean-Marie Onfray a rappelé que ce qu’il appelle les fragilisations apparaissent comme des lieux essentiels où on mesure la présence de Dieu dans notre vie. C’est le début de la sainteté, qui n’est pas à comprendre comme un parcours du combattant aux jeux olympiques de la vie chrétienne, mais comme l’ouverture de sa porte intérieure à Dieu et aux autres. Il est nécessaire, dès lors, de créer des courants d’air en nous, nous laissant traverser par l’esprit de Dieu.