Uckange : une semaine de sensibilisation pour l’accueil des migrants et réfugiés

Du 20 au 26 septembre 2021, dans le cadre de la Journée mondiale des migrants et des réfugiés sur le thème Vers un nous toujours plus grand, l’association Migr’Action, en lien avec le service diaconie de la vallée de la Fensch, a organisé, à la médiathèque d’Uckange, une semaine d’animations et d’échanges ouvert à tous.

Au cours de l’inauguration, Rosette Harr, présidente de Migr’Action, a rendu hommage aux 3 174 migrants décédés en mars 2020, en invitant les participants à déposer une fleur devant le bateau symbolisant les disparus en mer. “Quelles que soient nos origines, nos religions ou pas, notre culture, nous sommes tous sur le même bateau et cette terre est notre maison commune. Nous devons tous affirmer notre humanité“, a-t-elle rappelé.

Le programme de la semaine, s’est déroulé autour de plusieurs rendez-vous :

  • une exposition pour les adultes Halte aux préjugés présenté par le CCFD – Terre Solidaire.
  • Différents ateliers et un jeu “les détectives solidaires” proposés aux enfants des écoles primaires et maternelles d’Uckange, attentifs et curieux, qui se sont succédé les mardi, jeudi et vendredi matin. Ils ont pu écouter un conte portant sur la problématique de l’accueil des étrangers à l’aide de kamishibais (théâtre de papier)
  • La projection du film Fahim, le mercredi 22 septembre, présenté aux ados.
  • Une conférence, le jeudi 23 septembre, animée par Me Chrystelle Merll sur les droits des migrants et des réfugiés et leur parcours.
  • Une conférence sur le dialogue inter-religieux par l’abbé Jean Corso, délégué épiscopal pour les relations avec les musulmans, le vendredi 25 septembre,  sur le thème Comment mieux vivre ensemble : se rencontrer, dialoguer, se former. Et pourtant… nous avons le même Dieu.
  • La messe communautaire, le dimanche 26 septembre, qui a rassemblé la Communauté de paroisses du Bienheureux Frédéric Ozanam autour du prêtre Daniel Muhane, des diacres Philippe et Michel, de la chorale de l’église Sainte-Barbe d’Uckange et de toute l’assemblée.
  • La présentation théâtrale Ma nostalgie au théâtre municipal de Serémange, par Richard Mahoungou, réfugié politique et comédien, le dimanche, qui a clôt la semaine.

L’avenir de nos sociétés est un avenir “en couleurs” enrichi par la diversité et les relations interculturelles. C’est pourquoi nous devons apprendre à vivre en ensemble en harmonie et dans la paix. Nous devons nous efforcer de faire tomber les murs qui nous séparent et de construire des ponts qui favorisent la culture de la rencontre“.

Après la bénédiction du prêtre, Rosette Harr, a remercié tous ceux qui ont participé à cette semaine, les villes d’Uckange et de Serémange-Erzange, le Secours Catholique, le CCFD-Terre Solidaire, le société Saint-Vincent-de-Paul, la communauté du Bienheureux Marcel Callo des Sources de la Fensch, la médiathèque d’Uckange ainsi que tous les bénévoles et les migrants musulmans, orthodoxes ou athées présents.

Ce fût une semaine intense de sensibilisation, vécue en diaconie, pleine de rencontres, de partage, de couleur, de lumière, de ferveur, d’engagement et d’espérance. Les participants se sont ouverts à la prière du pape François, lue ensemble, en communauté de paroisses dans l’archiprêtré de la Fensch, où ils ont offert leurs actions pour convertir nos frontières et nos chapelles en lieux de rencontres privilégiés, où le “miracle d’un “nous” de plus en plus grand doit s’épanouir, où la fraternité est à vivre au quotidien“.