Messe pour le jubilé des personnes malades ou handicapées

Vendredi 24 septembre 2021 s’est ouvert le triptyque de temps forts proposés par la pastorale de la santé, avec la messe jubilaire pour les malades, prévue initialement durant le temps jubilaire des 800 ans de la cathédrale et déplacée pour cause de covid. Cette messe, co-organisée entre les mouvements et la pastorale de la santé, s’est faite en lien avec l’Institut Saint-Benoit (qui porte la cause de béatification du vénérable Robert Schuman).

Bien qu’organisée un vendredi, l’assemblée était nombreuse, réunissant des personnes malades et handicapées, mais aussi des membres de l’Hospitalité diocésaine, des mouvement tels que Lourdes Cancer Espérance, la FCPMH, Voir ensemble et Relais lumière espérance. La messe était présidée par Mgr Jean-Pierre Vuillemin, administrateur apostolique, entouré de prêtres et diacres au service des personnes malades.

Dans son mot d’accueil, l’évêque a remercié les personnes présentes et rappelé que l’on peut demander l’intercession du vénérable Robert Schuman. Dans son homélie, il a particulièrement insisté sur l’importance de donner sa vie, un mouvement d’abandon difficile à vivre et que les personnes malades doivent vivre. En ce sens, elles devancent sur le chemin les « bien portants ».

Téléchargez homelie messe malades

La messe s’est poursuivie avec les intentions de prière universelle, puis la liturgie eucharistique. À l’issue de celle-ci, toute l’assemblée a été invitée à redire la prière à Robert Schuman, avant de confier les vies de chacun à Marie et de recevoir la bénédiction finale.