Rencontres brassées pour discerner sur la future organisation pastorale

Du 5 au 13 mars 2018, une dizaine de rencontres sont proposées aux acteurs pastoraux du diocèse pour travailler et échanger autour du projet de réorganisation pastorale, en vue de l’amender et de l’améliorer. Une première rencontre a eu lieu à Sarreguemines lundi 5 mars au matin.

Sarreguemines a ouvert le bal. Avec une bonne vingtaine de prêtres, diacres, Animateurs laïcs en pastorale, membres d’EAP, la première rencontre brassée de réflexion a été proposé et animé par l’archiprêtre de Sarreguemines, l’abbé Jean-Luc Jost. Après un temps de prière et d’accueil, il a rappelé le contexte de la réflexion demandée par l’évêque.

Un petit film vidéo introductif a permis de rappeler l’enjeu et le contexte de cette démarche de réorganisation pastorale, 18 ans après le projet pastoral diocésain promulgué par Mgr Pierre Raffin en 2000. L’enjeu majeur est d’amplifier la collaboration entre les acteurs au service d’une Eglise plus missionnaire, dans un contexte de société gagné par une plus grande sécularisation. Il convient aussi de tenir compte d’espace pastoraux de taille raisonnable et de constituer sous la conduite du prêtre une équipe d’animation par archiprêtré qui assure la mise en oeuvre des principales missions d’Eglise.

Les échanges vécus par petits groupes ont permis de faire émerger des réflexions, constats et souhaits pour améliorer la collaboration mutuelle, sans esquiver les difficultés présentes et à venir, autour du risque de la centralisation sur un pôle central au détriment des périphéries, sur la nécessaire clarification des missions de chacun, sur la difficulté d’un engagement durable dans une culture de l’immédiateté et du zapping.

Les contributions des groupes seront apportés au vicaire général en charge des prêtres, qui, avec l’évêque et son conseil, reprendront ces éléments en vue de la prochaine rencontre du congrès diocésain programmé le 14 avril prochain.