Bilan des missions paroissiales de l’archiprêtré d’Albestroff

Chaque année, durant les mois de novembre 2017, 2018 et 2019, l’archiprêtré d’Albestroff a connu trois semaines de mission animées par les pères Bruno et Éric de la congrégation de la Mission (lazaristes). Le père Robert Gurtner, archiprêtre et lui-même père lazariste, a toujours eu à cœur d’organiser des missions paroissiales dans les secteurs où l’évêque l’a envoyé. À Albestroff, le projet a été porté par l’équipe d’animation pastorale ainsi que par des équipes dynamiques.

Ce mercredi 5 février 2020, l’heure était au bilan avec la présence de Raymond Pratt et de Monique Hell, tous deux membres de l’équipe d’accompagnement du nouveau projet missionnaire et envoyés par l’évêque dans le diocèse. Ainsi, des paroissiens venus des trois communautés de paroisses ont pu échanger sur tout ce que ces semaines de mission leur avaient apporté.

Unanimement, il est ressorti que quelque-chose avait changé dans les communautés de paroisses Sainte-Anne de la Rose, Saint-Benoît de l’Albe et Saint-Vincent du Haut-Bois. Certains paroissiens ont évoqué plus d’amitié, de partages et d’audace. De nouveaux projets ont vu le jour comme la soirée Top Louange (veillée karaoké où on loue le Seigneur) en novembre, la création d’une chorale d’enfants ainsi qu’une veillée sur la confiance qui en cours de préparation. Lors de ces temps forts, ce sont toutes les générations qui ont pu être rassemblées.

En fin de rencontre, le père Robert Gurtner a cependant souhaité souligner que les missions ne sont pas la solution à tout. Elles sont un moyen et elles ont surtout permis à un certain nombre de personnes d’avoir envie d’aller plus loin. Ceux qui n’ont pas pu être acteurs physiquement ont soutenu les autres par des paroles d’encouragement et des sourires. L’Église c’est cela ! Ce sont des liens avant tout.