Behren-lès-Forbach : fête de l’été avec la pastorale des migrants

Le 20 août 2019, la pastorale des migrants du secteur de Forbach a organisé à Behren-lès-Forbach un après-midi fraternel et chaleureux pour tous les demandeurs d’asile qu’elle suit actuellement.

Cette rencontre a été un grand moment de joie et de partage avec les personnes « venues de loin » qui sont « demandeurs d’asile  » en France et hébergées au CADA (Centre d’accueil des demandeurs d’asile) à Forbach.

Les parents des enfants ont chanté des berceuses de leurs pays et… « Joyeux anniversaire » en plusieurs langues. Ils étaient très heureux de le faire et d’être également « acteurs » dans une fête. Chants et danses ont animé cet après-midi. Les pays représentés étaient la Serbie, le Kosovo, l’Albanie, la Macédoine, la Géorgie, la Côte d’Ivoire, la Guinée, l’Arménie et la Mongolie…

Avec la pastorale des migrants et ses bénévoles, Edmond Rzégocki, Marc Feiss et Patricia Auger, interviennent au CADA de Forbach depuis bientôt deux ans pour animer des « groupes de paroles de français ».

Ils ont auparavant visité l’exposition « Migrations » d’Amnesty International à la médiathèque de Forbach, et participé à des partages avec un groupe de femmes autour d’un café, dans le lieu chaleureux d’Emmaüs qui est le « Rencard ». Ces rendez-vous contribuent à leur faire découvrir différents lieux de vie.

Un grand merci au conseil de fabrique de Behren-lès-Forbach qui a mis la salle Jean-Bosco à disposition. Des « gens d’ici » ont également participé à cette fête et ont fait connaissance avec des familles d’origine étrangères ; ils ont aussi aidé au co-voiturage qui a permis à toutes les familles d’effectuer le trajet aller-retour du CADA jusque Behren.

Cette fête d’été était animée par de multiples visages d’enfants et de parents rayonnants de joie… le temps d’oublier l’attente des papiers.

D’autres projets sont en cours dont la préparation de la 105ème Journée mondiale du migrant et du réfugié qui aura lieu dimanche 29 septembre en paroisses. Le thème de cette journée sera: « Il ne s’agit pas seulement de migrants ».