Rech : Clôture du mois de mai avec l’icône de Notre Dame de Clarté

« Devenir missionnaire avec Marie, la pèlerine… », tel était le thème de la veillée pour laquelle une soixantaine de personnes se sont déplacées, vendredi 31 mai 2019, à l’église de Rech, pour clôturer le mois de mai par une veillée et une messe avec Notre Dame de Clarté.

L’abbé Sébastien Roch a accueilli les fidèles pour un temps de veillée de prière préparé par le diacre Michel Barbiche, puis pour célébrer la messe. Grâce à la projection d’un diaporama, tous ont pu découvrir Notre Dame de Clarté et comment, grâce à quelques témoignages, Marie agit au cœur des Hommes, par des guérisons, des réconciliations, un nouveau départ… La veillée a été animée par des chants de louanges et la prière du chapelet autour de la grande Icône de Notre Dame de Clarté.

L’abbé Roch a ensuite célébré l’eucharistie et comme homélie, il a proposé un temps personnel de méditation à Marie, sur le vécu de chacun.

Grâce notamment à des petits films, tous purent découvrir la communauté de sœurs dominicaines basée à Salernes dans le Var grâce à sœur Marie-Elisabeth qui est originaire de Remelfing.

Sœur Marie-Elisabeth avait très à cœur de faire quelque chose pour Marie. C’est l’évêque du diocèse de Fréjus-Toulon , Mgr Rey, en venant en visite dans leur communauté, qui leur a donné le conseil de reproduire l’icône de Notre Dame de Clarté qui se trouve dans leur sanctuaire, d’y adjoindre un livret de prières, et de faire circuler l’icône dans les familles. Ainsi, depuis le 2 février 2013, jour de présentation de Jésus au Temple, et fête de Notre Dame de Clarté, cette mission a débuté en partant à la rencontre des familles. Actuellement 16 icônes circulent dans plusieurs diocèses dont une sur la région de Sarreguemines. Pour tous ceux qui accueillent l’icône, il s’agit de vivre en couple ou en famille ou même avec des amis une neuvaine à Notre Dame de Clarté.

À l’issue de la messe, des icônes d’un autre format avaient été proposées à la vente et une chaîne de prière a démarré grâce à un couple qui va commencer la première neuvaine. Si des personnes sont intéressés, merci de contacter le 06 26 15 79 90.