Le “prendre soin” au menu des journées de rentrée des acteurs pastoraux

Lundi 5 et mardi 6 octobre 2020, les acteurs pastoraux du diocèse de Metz ont vécu leurs deux journées de rentrée pastorale autour du thème Prendre soin, du Je au Nous.

Lors de la première journée, lundi 5 octobre, les acteurs pastoraux étaient invités à se retrouver à la cathédrale de Metz pour vivre un temps commun, accompagnés de Jean-Guilhem Xerri, psychanalyste et biologiste médical, ancien interne des hôpitaux de Paris et diplômé de l’Institut Pasteur. Covid19 oblige, une organisation particulière avait été mise en place afin de respecter les contraintes sanitaires. Une majorité des prêtres, diacres et animateurs laïques en pastorale (ALP) inscrits a donc pu être présente dans ce vaste lieu tandis que d’autres ont pu suivre les différentes interventions grâce à un dispositif de visioconférence avec diffusion de vidéos en direct.

La journée a débuté par un mot d’accueil de Mgr Lagleize qui a souligné l’originalité de cette session de rentrée dans la cathédrale alors que nous célébrons le jubilé de ses 800 ans. Une session d’autant plus particulière que le thème avait été choisi avant la crise sanitaire et qu’elle a eu lieu au lendemain de la publication de la nouvelle encyclique du pape François, Fratelli tutti (Tous frères).

L’abbé Sébastien Klam a ensuite pris la parole pour expliquer que ces deux journées devaient permettre de poser quelques jalons qui seront à poursuivre ensuite. Il a également tenu à rappeler que “prendre soin” n’est pas une vocation mais une convocation à laquelle nous sommes tous invités.

Jean-Guilhem Xerri a ensuite pris la parole pour entrer de manière plus approfondie dans le sujet.

Dans un premier exposé, il a présenté une anthropologie globale, en s’appuyant sur les récits des premiers pères du christianisme. Il a notamment développer plus précisément deux idées :

  • l’homme est fait en trois dimensions : la dimension corporelle, la dimension psychique et la dimension spirituelle
  • l’homme est un être inachevé qui a toute sa vie pour s’accomplir, pour naître à ce qu’il est

Sa seconde prise de parole a permis une description des maladies, déjà identifiées par les pères des premiers siècles, qui touchent ces différentes dimensions (corporelle, psychique et spirituelle).

L’après-midi, après un temps de questions/réponses, Jean-Guilhem Xerri a poursuivi son intervention avec un troisième exposé centré sur la manière de cultiver sa vie intérieure, en cherchant à tenir l’équilibre entre trois piliers : la sobriété (le jeûne), l’ouverture à l’autre (le partage) et la méditation (la prière). La nécessité étant d’essayer de les vivre simultanément, ces piliers répondant à des besoins fondamentaux de la vie de l’homme.

La dernière partie de la journée a permis une première réaction de Mgr Vuillemin, de l’abbé Sébastien Klam et de Mgr Lagleize ainsi qu’un dernier temps de questions/réponses.

Les participants se sont ensuite rassemblés pour clore cette première journée par une messe célébrée dans le chœur de la cathédrale.

La seconde journée s’est vécue en archiprêtré ou à la Maison diocésaine (pour les services diocésains) et en simultanée grâce à un dispositif de visioconférence.

La matinée a débuté par une introduction de l’abbé Sébastien Klam, vicaire général, durant laquelle il a notamment fait le lien entre ces deux journées : “S’assoir, faire silence, apaiser ses pensées : point d’ancrage pour se retrouver!… se retrouver et cueillir la joie qui germe, grandit en nous… Le lien est fait entre notre journée d’hier et celle qui débute : la joie…“.

Après un temps de prière, les évêques se sont ainsi exprimés sur leurs devises épiscopales : “Vers Jésus Christ dans la paix et la joie” pour Mgr Lagleize et “En Lui, la joie d’être sauvé” pour Mgr Vuillemin. Mgr Lagleize a expliqué que les devises épiscopales choisies par les évêques doivent donner une orientation pour ce qu’ils souhaitent vivre avec les fidèles.

Mgr Vuillemin a ensuite introduit l’année Laudato Si’ dans laquelle notre diocèse est pleinement engagé. L’occasion d’annoncer que le thème du livret Carême à domicile 2021 sera l’écologie intégrale et de présenter Anne-Sophie Vaxelaire, nouvelle référente écologie pour notre diocèse.

La matinée s’est conclue par un temps de Lectio Divina sur un passage de l’évangile selon saint Luc (Lc 9, 10-17).

L’après-midi, un temps de relecture de ces deux journées était proposé sous forme d’ateliers au choix :

  • relecture sur le plan humain : l’Église est appelée à accompagner des personnes dans leur itinéraire de vie
  • relecture sur le plan pastoral : l’Église est appelée à proposer des lieux et des temps où des personnes peuvent progresser dans leur foi
  • relecture sur le plan de la formation : dans le monde actuel, avec ses évolutions rapides, les besoins de formation sont perçus partout, particulièrement au niveau de la formation théologique, biblique, liturgique, éthique…
  • relecture sur le plan spirituel : la relation personnelle et communautaire à Dieu

La journée s’est terminée par une célébration en archiprêtré et en direct de la chapelle du grand séminaire en présence de Mgr Lagleize et Mgr Vuillemin.