Hôpital de Mercy : inauguration d’une fresque dans l’espace inter-cultes

Mardi 5 mars, l’ambiance était très fraternelle lors de l’inauguration d’une fresque pour l’espace inter-cultes de l’hôpital de Mercy. Dans son discours, Mme Marie Odile Saillard, directrice générale du CHR Metz Thionville, a souligné le caractère exceptionnel de cette initiative. Pour elle, la présence des cultes au sein de l’hôpital public est essentiel pour permettre aux personnes accueillies de vivre cette étape de leur vie le mieux possible. Comme le signalait M. Dominique Gros, président du conseil de surveillance du CHR, dans son allocution, cette initiative fait du bien dans un contexte social complexe, où les dégradations envers les monuments religieux sont fréquents. Les différents représentants des cultes, dont Mgr Vuillemin, ont d’ailleurs confirmé par leur présence l’importance de cette expérience pour le dialogue interreligieux.

La fresque orne les murs du lieu inter-cultes situé dans le hall d’accueil de l’hôpital de Mercy. Elle a été réalisée par Yoann Cordier, un jeune artiste mosellan, qui a proposé son projet au groupe des aumôniers des cinq cultes présents au sein de l’hôpital. Cette fresque représente différents lieux de culte à Jérusalem et est entourée d’un jardin d’oliviers, symbole de paix et d’espérance.

Ce lieu inter-cultes est un défi face aux tentations de repli communautariste, il est un lieu de fraternité, qui permet à chacun, quelle que soit sa croyance ou son incroyance, de se poser pour un moment de recueillement, de prière ou simplement de calme, et la fresque qui orne désormais le grand mur invite celui ou celle qui s’arrête à ouvrir son regard vers l’avenir, vers l’espérance au delà des difficultés.