Reyersviller : l’histoire de Bernadette de Lourdes mise en scène

Samedi 10 mars, la troupe de Reyersviller dans le Bitcherland a proposé une mise en scène autour des évènements survenus en 1858 à Lourdes. Un projet mobilisateur et intergénérationnel. Avis aux amateurs. Il reste deux représentations.

11 février 1858. Un évènement, qui aurait pu passer inaperçu, vient de sa passer dans la petite bourgade de Lourdes, à la grotte de Massabielle, au bord du Gave, au fin fond des Hautes-Pyrénées. Une petite jeune fille aurait eu une apparition de la Vierge Marie. Elle en parle à sa sœur. Qui en parle à sa mère. Et la nouvelle a vite fait le tour du village. Dans un mélange d’incrédulité et de mépris, qui donc peut croire simplement ce que dit cet enfant ?

1858 : l’évènement de l’époque pu embarrasser. 160 années plus tard, des milliers de visiteurs, des croyants, des malades se déplacent et viennent à Massabielle en pèlerinage. Ils ont la conviction, la foi, qu’avec Marie, si proche de Jésus de par sa qualité unique de mère, est aussi proche de nous.

Le succès de Lourdes est aussi celui de la mise en scène à Reyersviller. C’est devant un public nombreux que la première représentation a eu lieu samedi dernier. « Le public est au rendez-vous ! Certains viennent même très tôt à l’avance pour avoir de bonnes places » raconte Antoine Lacroix, l’un des acteurs. « Cela fait des années que je participe à cette troupe qui se reforme tous les deux ans. Comme je suis dans les aînés, je dis toujours que ce sera la dernière… mais à chaque fois que Patrice Fath lance un nouveau projet, je fonce ! Ce travail d’équipe intergénérationnel me plaît et m’apporte beaucoup ».

Même satisfaction, mêlée d’admiration, chez l’archiprêtre qui se réjouit que les communautés du Bitcherland se mobilise et fasse une production d’une grande qualité. Les prochaines représentations sont proposées samedi 17 et samedi 24 mars à 20h dans l’église de Reyersviller. Il est conseillé de venir un peu en avance.