Concert de Glorious : la louange au coeur

Concert de Glorious à Metz Près de 1000 personnes qui chantaient en cœur ! Voilà l’image qui restera du concert de louange animé par le Groupe Glorious en l’église Sainte Thérèse de Metz samedi 30 avril. C’est à l’initiative des Equipes Notre-Dame de Moselle-Luxembourg que le groupe est venu à Metz pour ce concert qui résonnait surtout comme un temps de prière fort.

« Que ma bouche chante ta louange… » Ce refrain du groupe Glorious est peut-être celui qui résume le mieux le concert de louange de samedi dernier. Une foule de près 1000 personnes qui reprend en chœur, les mains levées, ce refrain. Car celui qui était la véritable star de la soirée, c’était Jésus. Dès le début de la soirée, les chanteurs l’ont mis en avant. Par les chants, par le témoignage partagé, par la médiation sur le paralytique qui passe par le toit pour être guéri, c’est toujours Dieu qui était au cœur de la soirée.

Pierre, un fan du groupe de pop-louange, se disait « très heureux d’avoir pu voir Glorious en concert, et d’avoir pu prier avec eux ». Pour lui, ce qui ressort, c’est la louange et la prière : « en fait, on vient pour Dieu, parce qu’à l’initiative de Glorious, on a pris un temps de silence et de recueillement pour intérioriser ce qu’on vivait… » On est loin de Woodstock !

Marjolaine elle aussi est comblée par la soirée : « c’était absolument génial. On a amené nos enfants qui ont adoré. Glorious nous a fait prier et louer le Seigneur, et c’était un très bon moment ». Elle a été marqué par le témoignage de Thomas Pouzin, l’un des chanteurs : « il nous a expliqué qu’il fallait nous décharger de nos soucis et les déposer au pieds su Seigneur pour pouvoir lui ouvrir nos cœurs et accepter tout l’amour qu’il nous envoie ».

Mgr Lagleize, qui a été présent dès les débuts du groupe Glorious, à Valence, en 2002, a lui aussi été marqué par ce temps de concert et de louange. « C’est un bel événement pour Metz et pour le diocèse, puisque en circulant dans l’église j’ai vu de groupes venus des différentes parties du diocèse ». l’évêque de Metz relève également le « très bon équilibre entre les moments d’intensité musicale et physique et les temps de médiation et d’annonce de l’Evangile. C’est une invitation à expérimenter, en cette année de la miséricorde, l’amour du Seigneur qui vient vers nous, qui pose sa main sur nous, qui nous prend par la main et ne nous abandonne pas ».

Stéphane Jourdain

Quelques photos du concert :

Concert de Glorious