Journée de fraternité des diacres du diocèse

Ce dimanche 21 janvier 2018, à proximité de la fête du diacre saint Vincent, la famille diaconale du diocèse de Metz s’est rassemblée autour de son évêque, Mgr Jean-Christophe Lagleize, pour une journée de fraternité et pour le renouvellement des engagements de leur ordination. La messe fut célébrée en l’église de la Sainte-Famille dans le quartier de la Patrotte à Metz devant-les-ponts.

Ils sont presque 57 à avoir reçu l’ordination de diacres permanents. Parmi eux, une trentaine sont présents ce dimanche matin, accompagnés par leurs épouses, pour vivre cette journée de fraternité entre diacres et pouvoir renouveler les engagements de leur ordination devant leur évêque et le peuple chrétien.

La paroisse de la Sainte-Famille, située dans un quartier multiculturel, est très heureuse de recevoir cette célébration diocésaine, d’autant qu’au sein de la communauté de Wallis-et-Futuna, un membre est en marche vers le diaconat. Par ses chants rythmés, la communauté insulaire apporte un surplus de joie à cette messe de retrouvailles. C’est le diacre Salvatore Liacy qui accueille l’assemblée et l’évêque. Celui-ci tient tout d’abord à féliciter les diacres qui célèbrent des anniversaires d’ordination : 40 ans pour Jean-Marie Gadenne, 25 ans pour André Jung, Claude Prouvay, Henri Roy et André Wolfer.

Dans son homélie, Mgr Lagleize aborde différents points autour de toutes les vocations : « Il y a d’abord une rencontre,qui engage une marche qui exige plus ou moins de temps. L’évangéliste Marc situe la rencontre de Jésus et des premiers disciples en Galilée, carrefour des nations. Le diacre est l’homme situé au carrefour. Il est un peu comme le panneau au long des sentiers de randonnée qui indique l’itinéraire, pour permettre aux marcheurs de rester dans le bon chemin et lui indiquer le but. La figure de Jean-Baptiste est par excellence celle qui nous indique le Sauveur : ‘voici l’Agneau de Dieu !’ « 

Après l’homélie, les diacres présents, dans un dialogue avec l’évêque, renouvelle collectivement les promesses de leur ordination. La procession mêle la tradition insulaire avec des couronnes de fleurs offertes aux prêtres et les offrandes liturgiques, le tout accompagné d’un chant wallisien Kaiga ke tou laka ki mua.

A la fin de la messe, l’abbé Daniel Piovesan souligne sa joie d’avoir accueilli cette messe et se souvient d’avoir pu accompagner 7 diacres dans les différentes paroisses où il a exercé son ministère. Après avoir béni diacres et leurs épouses, l’évêque a envoyé toute l’assemblée en mission.

Les diacres et leurs épouses ont partagé un temps de rencontre avec les paroissiens dans la salle voisine, avant de rejoindre la Maison diocésaine pour un repas et un temps d’échange fraternel dans l’après-midi.