Formation ALP : le catéchuménat des adolescents

Mardi 9 janvier 2018, le Service diocésain pour la catéchèse, le catéchuménat et l’enseignement religieux (SDCCER) et le Service diocésain pour l’évangélisation des jeunes (SDEJ) ont animé ensemble une formation sur le catéchuménat des adolescents. Cette formation s’appuyait sur des directives de Mgr Lagleize et était destinée aux acteurs de la pastorale des jeunes. Une vingtaine d’ALP étaient présentes, avec de nombreuses questions car les demandes se font de plus en plus nombreuses. En effet, l’an dernier, quinze adolescents ont été baptisés dans le diocèse mais ont suivi différents cheminements.

Cette formation s’inscrit d’une part dans la continuité des journées de rentrée consacrées à l’initiation à la vie chrétienne et d’autre part dans le cadre de la réflexion initiée depuis l’an dernier par le SDEJ autour de la pastorale des adolescents. Cette rencontre a été l’occasion d’un travail entre les deux services qui seront amenés à collaborer, en particulier, sur ce point précis. L’objectif du SDCCER est de former dès à présent les accompagnateurs afin d’avoir une unité des parcours et de prendre en compte les spécificités liées à leur âge, les demandes étant différentes de celle des enfants et des adultes.

Au cours de la matinée, nous avons pu réfléchir en trois groupes, aux différentes étapes de cet itinéraire à savoir : l’entrée en catéchuménat, la célébration de l’appel décisif et la célébration des sacrements de l’initiation. Il était important pour les personnes confrontées à ces situations de catéchuménat et aux personnes plus novices, de dégager les enjeux de l’étape à la fois pour le catéchumène et pour l’Eglise, mais aussi de discerner ce que cette étape donne à vivre au catéchumène. Dans la continuité des journées de formation d’octobre pour tous les acteurs pastoraux, il était important d’insister sur l’importance du Rituel pour l’Initiation Chrétienne des Adultes (RICA), en sachant qu’il considère une personne adulte dès l’âge de 14 ans. Ainsi, chaque groupe a pu développer quelques articles du rituel pour en comprendre le sens et la mise en pratique. L’accent a été mis sur l’importance de la communauté chrétienne, à la fois paroissiale, au moment de l’entrée en catéchuménat et de la célébration des sacrements, et diocésaine au moment de l’appel décisif de tous les catéchumènes, le premier dimanche de carême à la cathédrale. Il est nécessaire que les communautés prennent part au cheminement de futurs chrétiens, ce qui manque encore parfois dans certains lieux.

Sandra Nicolay, ALP responsable des archiprêtrés de Saint-Avold, Boulay-Bouzonville, Faulquemont, Forbach, La Merle et Morhange, nous a présenté un exemple concret : une jeune fille dont elle est le garant, c’est-à-dire la personne qui prépare et présente le candidat et fait le lien entre le catéchumène et le SDCCER, se prépare à recevoir les trois sacrements d’initiation. Cette jeune fille qui désire être baptisée depuis plusieurs années, chemine avec l’itinéraire d’initiation chrétienne Où demeures-tu ?, parcours que Monseigneur Lagleize demande d’utiliser.  C’est ainsi qu’elle se prépare au baptême, tout en prenant part aux temps fort de confirmation qui lui permettent de ne pas être seule dans ce cheminement et de vivre des grandes étapes, entourée d’autres jeunes chrétiens.

Le but de cette formation est de pouvoir réussir à proposer dans l’avenir, un accompagnement adapté aux adolescents mais aussi à tous les âges car l’objectif n’est pas de préparer à un sacrement mais a une vie chrétienne. Les deux services diocésains se tiennent à votre question pour toute question concernant le catéchuménat des adolescents.