Rentrée de la curie diocésaine et passage de relais de l’économe

rentrée curie 17Ce vendredi 1er septembre 2017, Mgr Jean-Christophe Lagleize a réuni la curie diocésaine pour un temps de rentrée, une occasion d’accueillir le nouvel économe, Olivier Guibert et de remercier son prédécesseur Pierre Porcin.

Il flotte un air de rentrée, pas seulement dans les établissements scolaires, en ce 1er septembre, à l’évêché de Metz. Les membres de la curie diocésaine sont réunis dans la salle du conseil pour un temps de travail. Mgr Lagleize accueille toute l’assemblée et salue le nouvel économe, M. Olivier Guibert et Mme Stéphanie Scherer qui a rejoint l’équipe depuis le 1er août, après la fin de sa mission à radio Jerico. L’évêque souligne les points essentiels de sa lettre adressé aux curés durant l’été où il esquisse quelques changements dans l’organisation pastorale.

Le modérateur de la curie, l’abbé Jean-Christophe Meyer, fait une présentation rétrospective de ce qui a pu se faire depuis trois ans, avant de reconnaître les travaux et avancées à poursuivre dans les chantiers de la curie, ainsi que les champs de mission du nouvel économe.

olivier guibert

Puis c’est au tour d’Olivier Guibert de se présenter. 53 ans, marié, père de deux adolescents, il a travaillé en entreprise, et notamment ces dernières années au sein de la société d’édition ATC. En Église, il a assuré la mission de responsable des Équipes Notre-Dame pour le secteur Moselle-Luxembourg, a participé à l’organisation du concert de Glorious à Metz Sainte-Thérèse en 2016 et de l’initiative Saint-Valentin autrement avec différents mouvements familiaux.

pierre porcin

En fin de matinée, c’est autour de son prédécesseur, Pierre Porcin, que tous se sont retrouvés pour un temps de remerciements pour ses trois années de mission, des années qui ont permis de remettre en route un économat diocésain. Mgr Lagleize et l’abbé Meyer ont souligné son action, avant que l’interressé lui-même n’adresse quelques mots de remerciements à l’assemblée réunie. Ses proches collaborateurs lui ont offert quelques lectures et bonnes bouteilles pour prendre une heureuse retraite. Merci Pierre Porcin et bienvenue à Olivier Guibert !

départ porcin