Bonne entrée en Carême !

caremeLe Carême commence le Mercredi des Cendres, mercredi 1er mars 2017, et s’achève le jour de Pâques, dimanche 16 avril 2017. La Semaine Sainte – dernière semaine de Carême – qui commence avec le dimanche des Rameaux, commémore la Cène, la Passion et la mort du Christ sur la Croix. Le Samedi saint au soir et le dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ.

La durée du Carême – quarante jours sans compter les dimanches – fait en particulier référence aux quarante années passées au désert par le peuple d’Israël entre sa sortie d’Égypte et son entrée en terre promise ; elle renvoie aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert entre son baptême et le début de sa vie publique. Ce chiffre de quarante symbolise les temps de préparation à de nouveaux commencements.

Un temps de conversion

Au désert, le Christ a mené un combat spirituel dont il est sorti victorieux. À sa suite, il ne s’agit pas de faire des efforts par nos propres forces humaines mais de laisser le Christ nous habiter pour faire sa volonté et nous laisser guider par l’Esprit.

Durant le temps du Carême, nous sommes invités à nous donner des moyens concrets, dans la prière, la pénitence et l’aumône pour nous aider à discerner les priorités de notre vie. Le temps du Carême est un temps autre qui incite à une mise à l’écart pour faire silence et être ainsi réceptif à la Parole de Dieu.

Une proposition diocésaine : le Carême à domicile

cadDepuis 1973, le diocèse de Metz propose aux chrétiens de vivre durant le temps du carême une démarche de réflexion et de prière autour d’une thématique, à vivre en petits groupes, à l’aide du livret de Carême à domicile. Les 5 séances peuvent se vivre au domicile de l’un ou de l’autre participant.

Cette proposition s’organise en cinq rencontres pour les cinq premières semaines de carême et en un temps de célébration qui peut se vivre de manière élargie avec d’autres groupes, ou à l’échelle de la communauté de paroisses. Il peut éventuellement se vivre seul, mais l’échange avec d’autres chrétiens fait partie de l’intérêt de la démarche. Renseignez-vous auprès de votre communauté de paroisses : de nombreux groupes existent dans le diocèse de Metz et vous pourrez en rejoindre un facilement.

En complément, des vidéos sont proposées pour accompagner la thématique de chaque rencontre. Rendez-vous sur la page du site www.caremeadomicile.fr

Au sommaire :
Préface de Monseigneur Lagleize
Rencontre 1 : L’Eglise, peuple de Dieu en marche
Rencontre 2 : L’Eglise, un corps vivant
Rencontre 3 : L’Eglise, une communauté de disciples-missionnaires
Rencontre 4 : L’Eglise, en dialogue avec le monde
Rencontre 5 : L’Eglise, entre terre et ciel
Veillée de prière

Ce livret, qui est un numéro spécial de la revue diocésaine Eglise de Metz, peut être commandé de manière autonome. Contact : Audrey Jouffroy
Tél. 03 87 74 09 10 ou communication@catholique-metz.fr

Message de Carême de Mgr Jean-Christophe Lagleize

Un temps favorable pour se tourner vers Dieu

mgr-lagleize-1-300x294Chers amis,

Nous entrons dans le temps du carême, dans cette longue période de quarante jours, d’attente, de recul, de prière… qui nous achemine à contempler la Passion et la Résurrection de Jésus.

C’est pour nous un moment de retournement vers Dieu notre Père, ce qui nécessite une volonté de retournement sur notre propre vie. Entrons profondément dans cette période de prière, de pénitence et de partage pour nous rapprocher humblement et simplement de notre Père.

Revenons à la source de notre vie intérieure en nous appuyant de façon régulière sur cette boussole qu’est la Parole de Dieu. Ce temps est aussi favorable pour accueillir la miséricorde du Seigneur dans le sacrement de la réconciliation. Le jeûne est aussi une façon de se tourner vers Dieu.  Alors goûtons le silence, afin d’être plus disponibles pour accueillir l’Esprit Saint, et pour être encore plus attentifs aux personnes que l’on rencontre.

Nous vivrons ce carême 2017 en période électorale. Sachons ne pas nous laisser emmener sur l’écume des vagues médiatiques, mais rester concentrés, ancrés sur l’essentiel : la place de tout homme dans les projets proposés, le respect de la dignité de tout être, le respect de la Création, et la juste répartition des biens.

J’encourage la lecture personnelle ou en groupe du document publié par la Conférence des évêques de France Dans un monde qui change retrouver le sens du politique. Celles et ceux qui se réunissent autour du Livre de Michée et/ou qui méditeront avec le Carême à Domicile proposé par notre diocèse (L’Église entre ciel et terre) ont la chance de découvrir ou de redécouvrir l’importance de l’engagement des disciples du Christ pour la construction de la société.

Déjà pointe l’aube du matin de Pâques, ne laissons pas les ténèbres nous assaillir !

+Jean-Christophe Lagleize, Évêque de Metz