Un congrès diocésain, premier pas d’un chemin synodal

congrès_0383 prêtres, diacres et laïcs membres du Conseil pastoral diocésain, du Conseil presbytéral et de la Conférence des archiprêtres se sont réunies en congrès diocésain à l’invitation de Mgr Lagleize pour réfléchir ensemble des perspectives pastorales souhaitées par l’évêque à la suite de sa lettre pastorale « Pour une Eglise de disciples-missionnaires ». Cette journée d’échange ouvre un chemin dans un véritable esprit synodal dans le diocèse.

Après sa lettre pastorale de 2016, l’évêque de Metz souhaitait faire se rencontrer les responsables des différents conseils diocésains pour réfléchir à la mise en œuvre des grands appels que contenaient son texte. D’où la tenue de cette réunion de congrès et l’accent mis dès l’ouverture par Mgr Lagleize sur une Eglise synodale qui écoute, qui aime et qui s’engage dans une marche commune pour conduire au Christ. Ce chemin exige des conversions, une plus grande collaboration entre acteurs de l’Evangile, une volonté d’aller de l’avant, en se laissant conduire par l’Esprit.

congrès_02

Pour nourrir la réflexion de l’assemblée, un questionnaire fut envoyé en amont à tous les prêtres, diacres et laïcs en mission pour recueillir en toute liberté leur point de vue. Un petit groupe de travail a repris et synthétisé cette riche contribution, relevant la forte participation et le désir fortement exprimé d’une plus grande collaboration entre acteurs. Espérant une culture de la confiance, les enquêtés ont souvent exprimé le besoin de clarification des missions de chacun, souhaitant aussi un plus grand accompagnement et une reconnaissance accrue. A propos des structures, l’enquête souligne leur nécessité, mais réaffirme, qu’elles ne sont pas premières. Elles sont au service d’une dynamique pastorale missionnaire.

 congrès_06

Pour une telle mise en œuvre, l’évêque et les vicaires généraux ont posé des esquisses d’une nouvelle réorganisation territoriale permettant de s’ajuster aux ressources humaines à venir, tout en recherchant une cohérence nouvelle et un fonctionnement pérenne, autour de la réalité des archiprêtrés. Un certain nombre de propositions et de questions furent exposées, afin d’être reprises en petits carrefours durant l’après-midi.

congrès_08

Cette réflexion commune va se poursuivre au-delà de cette première rencontre, au sein des différentes instances, afin d’avancer, pas à pas, vers des décisions. Dans sa conclusion provisoire, Mgr Lagleize a souhaité voir grandir cette culture de la confiance. Il appelle de ses vœux un travail sur la formation des EAP et des fabriciens, ainsi qu’une réflexion sur la mise en œuvre de célébration des funérailles qui pourraient être conduite par des laïcs en certains lieux du diocèse, sans que cela ne devienne une forme unique et généralisée.

Les participants de ce congrès ont apprécié le climat d’échanges, de collaboration et de fraternité, qui ont fait de ce congrès une première étape d’un chemin synodal à poursuivre.

congrès_04