Pèlerinage diocésain de la miséricorde à Rome

????????????????????????????????????

Une trentaine de pèlerins du diocèse de Metz vivent en cette semaine de l’Ascension le pèlerinage jubilaire de l’année de la miséricorde à Rome, accompagné par le chanoine André Dukiel et par Mgr Jean-Christophe Lagleize.

Le pape François a souhaité instituée une année sainte pour un jubilé extraordinaire de la miséricorde. Il l’a inauguré à l’ouverture de la nouvelle année liturgique en ouvrant la porte sainte de la basilique Saint-Pierre à Rome, tandis que dans tous les diocèses du monde, les évêques étaient invités à faire de même.

Le groupe des pèlerins mosellans a pu commencer sa démarche jubilaire par Saint-Pierre de Rome, puisque le mercredi est le jour de l’audience pontificale. En matinée, les pèlerins sont arrivés de bonne heure sur la place Saint-Pierre, où ils ont eu la joie de voir le pape François passer près d’eux sur sa papamobile, avant le temps de l’audience hebdomadaire. Le pape a bien sûr prêché sur la miséricorde.

pele-rome-mercredi_06

A la fin de l’audience, Mgr Lagleize a pu saluer le Saint-Père, et en a pu offrir un CD avec l’enregistrement intégral de la récente exhortation apostolique suite aux deux synodes sur la famille réalisé par radio Jerico et le service de la communication, à l’intention de tous, mais plus particulièrement des personnes non-voyantes. Après l’audience place Saint-Pierre, et un déjeuner à proximité, les pèlerins ont pu faire la première étape jubilaire, en vivant le chemin du jubilé du château Saint-Ange jusqu’à la Porte Sainte de Saint-Pierre de Rome, en suivant la via de la conziliazione. Cette marche, en pleine rue, est organisée avec différentes méditations et étapes de prière jusqu’à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre. Par la suite, les pèlerins ont pu visiter la basilique et les tombeaux des papes dans la crypte.

pele-rome-mercredi_15

En soirée, après la messe vécue à l’hébergement, chez les religieuses de Saint-Joseph de Cluny, le groupe a eu la visite de Mgr Bernard Ardura, président du Conseil pontifical pour les sciences historiques, qui a pu évoquer son travail au Vatican, les causes de saints qu’il accompagne comme postulateur, notamment celle concernant le mosellan Robert Schuman.

pele-rome-mercredi_28

Pour la seconde journée, c’est la Rome baroque et la présence française qui sont au menu, avec visite à Saint-Louis des Français accompagné par le recteur Mgr Bousquet, puis visite du centre historique, du Panthéon, Place Navone, Campo dei Fiori, Palais Farnèse, séminaire français … et enfin visite de l’église Saint-Nicolas des Lorrains et messe sur place.