Inédit !

Cette année, chers amis, la fête de Pâques va se passer dans un cadre inédit ! Aucun d’entre nous, y compris les plus anciens de nos paroissiens, n’a jamais vécu les fêtes de Pâques telles que nous nous apprêtons à les vivre. En fait, depuis quelques semaines maintenant, nous vivons le samedi saint. Ce jour du silence de Dieu. Ce jour où l’Eglise ne célèbre pas la messe, où l’on ne communie pas.

Certes, nous, les prêtres, nous célébrons tous, aux intentions qui étaient enregistrées, pour les morts, pour les intentions qu’on nous confie par téléphone ou par mail… Mais pour nous comme pour vous, c’est inhabituel. Pas de fidèles, personne pour répondre lors de la messe, c’est rare, et avouons-le, déstabilisant quand c’est le dimanche, un jour de fête… Et pour vous, même pour les plus assidus aux messes retransmises à la télévision, sur internet ou à la radio, il “manque” la communion. Rien n’est pareil à ce que nous vivons d’habitude. Cette épidémie nous oblige à changer notre manière de nous situer.

Cette année avait pourtant bien commencée, sous l’égide du jubilé des 800 ans de la cathédrale de Metz, qui nous invitait à être des « Disciples du Christ, Missionnaires de sa lumière ». Et de manière paradoxale, j’ose espérer qu’elle se prolonge à travers cette épreuve. Car nous sommes comme les disciples du Christ, perdus le samedi saint, dans l’interrogation de leur avenir. Certes, à la différence de Pierre et de ses compagnons, nous savons, nous, que tout repartira. Mais cette attente, cette indécision, elle nous rapproche de ce qu’ont vécu ces hommes qui avaient tant espéré de leur maître. Certes, pour eux ça n’a duré qu’un jour… Mais quel chamboulement le jour de Pâques. Quand il leur a fallu accepter de changer leur manière de penser, quand il leur a fallu imaginer un avenir différent. Entre Pâques et la Pentecôte, ce moment où les disciples sont sortis pour annoncer le Christ, il y a eu encore du temps, où ils ont instauré un autre rapport avec lui. Eux qui le touchaient habituellement, qui l’entendaient directement, ont dû apprendre à vivre différemment avec Jésus ressuscité…

Un peu comme nous aujourd’hui… Vivre votre foi sans communier pour l’instant, en prenant pourquoi pas le temps de méditer les Écritures, comme les disciples d’Emmaüs. Ou alors en osant lire la prière eucharistique, en essayant de la comprendre, de l’analyser. En décortiquant le Credo, ce symbole (et ce n’est pas rien un symbole) de notre foi. En lisant un évangile en entier, en découvrant la prière des heures (le bréviaire, qui n’est pas réservé aux clercs)… En faisant un partage biblique par téléphone avec des amis ? « La Parole et l’Eucharistie sont corrélées intimement au point de ne pouvoir être comprises l’une sans l’autre : la Parole de Dieu se fait chair sacramentelle dans l’événement eucharistique. L’Eucharistie nous ouvre à l’intelligence de la Sainte Écriture, comme la Sainte Écriture illumine et explique à son tour le Mystère eucharistique. » (Benoît XVI, Verbum Domini, n°55)

Alors oui, cette semaine sainte, cette fête de Pâques vers laquelle nous nous acheminons est inédite, car elle nous invite à vivre autrement. A Pâques, le tombeau éclate, les obstacles qui empêchaient de reconnaître Jésus comme le Fils de Dieu disparaissent. Et si nous mettions cette période de confinement à profit pour que cet inédit se produise à nouveau dans nos vies ? En attendant de sortir dans les rues, et d’être pleinement « missionnaires de sa lumière », #RestezChezVous et prenez soin de vous, corps et âme…

Votre curé,
Stéphane Jourdain

 


Page 1 sur 5712345102030Dernière page »

Présentation de nos paroisses

Les permanences

Durant la temps de la crise du COVID19, toutes les permanences sont fermées.

Pour les urgences, merci de téléphoner au presbytère St Joseph : 03.87.63.75.88

Pour toutes les autres informations ou demandes, n’hésitez pas à nous écrire par mail : cathostprivat@gmail.com

Merci de votre compréhension.

L'équipe pastorale

Stéphane JOURDAIN
Curé – membre du service communication du diocèse

s.jourdain@stprivat.com

Prêtres coopérateurs

Jean-François MERTZ directeur de la Propédeutique à Nancy
jf.mertz@stprivat.com

Joseph KOZLOWSKI aumônier de la Sainte Famille
j.kozlowski@stprivat.com

Hervé ROLLIN engagé sur plusieurs paroisses de l’agglomération messine

Vicaires

Stéphane ADAM
s.adam@stprivat.com

Dieudonné TALAKAENA, prêtre étudiant
d.talakaena@stprivat.com

Diacre

Serge SIMONIN, diacre permanent
s.simonin@stprivat.com