Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Vendredi 15 octobre

Commentaire de la première lecture : « Abraham eut foi en Dieu, et il lui fut accordé d’être juste » (Rm 4, 1-8)

“Si quelqu’un, sans rien accomplir, a foi en Celui qui rend juste l’homme impie, il lui est accordé d’être juste par sa foi.” Voilà une des phrases qui a poussé Luther à réfléchir à la manière dont nous entrons au paradis, et à prendre ses distances avec l’Eglise catholique. Et au vu de ce qui se passait à l’époque, on comprend qu’il ait voulu briser le système en place, celui des indulgences, où l’on “achetait son paradis”.

Sans entrer dans la discussion pour savoir si la manière de faire de l’une ou l’autre des parties était la bonne ( à mon sens aucune ne l’était !), il nous faut réaffirmer avec St Paul cette prééminence du Salut gratuitement donné par Dieu ! Dieu ne nous récompense pas, il attend notre foi, il attend que nous répondions à cet appel qu’il met au plus profond de nous, celui de la vraie Vie.

Repartir de la foi, de ce rapport particulier avec Dieu, de ce rapport d’amour, de ce rapport de proximité, c’est certainement l’une des pistes qui peut nous sauver d’un pessimisme trop souvent énoncé dans l’Eglise. Car, oui, nous sommes moins nombreux, oui, nous ne sommes plus présents auprès des plus petits, oui… (je vous laisse compléter avec ce que vous voulez). Car Dieu est celui qui par amour nous donne la Vie. C’est Lui qui fait tout, il ne demande que notre volonté d’entrer dans son projet, d’y consentir.

Et entrer dans son projet, c’est aussi aller auprès des plus petits, des personnes éloignées, c’est s’engager pour la justice, pour la préservation de notre terre. Mais comme conséquence de l’amour, pas comme moyen  pour faire advenir ce royaume…

Accueillir l’amour de Dieu, donné gratuitement, et y répondre avec foi, en s’engageant, voilà le chemin que Dieu nous propose de vivre, ensemble. Voilà ce “synode” auquel nous sommes, chaque jour, appelés.

Stéphane Jourdain