Désirs de l’homme…désir de Dieu ?

Alors que prudemment nous quittons un confinement strict infligé par cette pandémie, quels sont nos désirs ?

De retrouver une vie normale ? Quoi de plus légitime pour renouer tous les liens familiaux, sociaux, qui nous ont tant manqué !

Que ce ne soit qu’une parenthèse ou que tout redevienne comme avant ? Nous savons déjà que la parenthèse n’est pas fermée et que, pour les mois, les années qui viennent, pour beaucoup ce sera très différent…la vie, notre vie sera changée.

Que notre vie chrétienne retrouve son fonctionnement, comme si, privés de vie ecclésiale pendant des mois, ne nous aurait pas changés !

Nos désirs humains, bien légitimes d’un comme avant, risquent d’être un petit peu chamboulés, voire même déçus.

Peut-être est-il bon de nous demander quel est le désir de Jésus pour nous ?

Son désir ? c’est la Vie Éternelle pour nous, en nous ; c’est que nous soyons animés par l’Esprit-Saint pour connaître et faire connaître l’amour du Père pour tous les hommes. Le désir de Jésus, c’est que sa Paix demeure en nous pour vivre le quotidien tel qu’il se présente et avoir l’audace d’aller de l’avant. Le passé est dépassé, la mort est traversée, la vie est victorieuse. Le Souffle nouveau nous anime pour témoigner de cette vie Éternelle en nous, pour inventer au pas à pas l’à-venir de nos communautés !

Dans tous ces désirs qui nous animent en cette période si particulière et inédite, existe-t-il en nous le désir de Dieu, de vivre de sa Présence pour en témoigner ici et maintenant, quelle que soit la situation ?

Croyons que, dans ce désir de vivre de la présence de Jésus, dans ce désir de Vie Éternelle, dans ce désir d’être dans l’élan de l’Esprit-Saint, nous sommes comblés de la paix que Jésus nous donne.

Abbé Jean-Luc HENRY