Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Les journées du patrimoine à Ste Jeanne d’Arc

Le 18 septembre, dans le cadre des journées du patrimoine, l’église Ste Jeanne d’Arc était ouverte au public. Plus de 50 personnes ont participé à la visite guidée de l’église, sans compter les nombreuses visites durant le week-end.

C’est en cheminant dans l’église, à la rencontre du Christ, que les pèlerins d’un jour on découvert les richesses insoupçonnées de cet édifice moderne. D’un style très épuré, l’église Ste Jeanne d’Arc permet de se concentrer sur celui qui nous appelle à entrer dans son historie et dans sa vie. Après avoir traversé la nef, baignée aux couleurs des vitraux représentant des croix de lumière, signe des croix que nous portons dans nos vies, le fidèle parvient dans le transept, où il se nourrit à des évangiles avec les vitraux des 4 évangélistes et où il se met à la suite des saints, dont la première de tous, Marie, représentée sur un retable avec le manteau de sa tendresse englobant les personnes qui se confient à elle. Le regard est alors attiré par l’autel où le Christ donne sa vie, comme l’indique la cène reprise sur sa face avant. C’est la même cène que l’on retrouve sur le tabernacle, où le Corps du Christ est conservé pour les malades notamment. En quittant l’église, le regard est happé par le vitrail de la gloire de Ste Jeanne d’Arc, préfiguration de ce royaume qui nous attend quand nous œuvrons au nom du Christ sur cette terre.

Après cette visite, c’est à la crypte que les visiteurs se sont rendus pour y découvrir comment elle avait été pensée et réhabilitée ces dernières années. Là encore, de nombreux symboles, avec une trilogie de vitraux permettant d’entrer dans le mystère de la foi, ont été présentés et expliqué par l’abbé Jourdain, au cours de la visite commentée ou de visites plus personnelles.

Un journée du patrimoine qui aura donc confirmé l’engouement du public pour  cet édifice religieux, et donné du baume au cœur au Conseil de Fabrique qui se bat pour entretenir et valoriser cet édifice religieux.