Méditation du jour : samedi 21 novembre

Evangile du jour : « Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants » (Lc 20, 27-40)

L’évangile nous invite à réfléchir sur la vie après la mort et la foi en la résurrection. La question posée par les Sadducéens veut mettre Jésus à l’épreuve. Avec cette histoire compliquée, ils veulent montrer qu’il est ridicule de croire en la résurrection. Cette question piège nous fait donc nous poser ces questions : peut-on croire en Dieu sans croire en la résurrection ? Que restera-t-il de nos relations -conjugales- après notre mort, heureuses ou douloureuses parce que forcément imparfaites ?
Jésus apporte quelques éclairages sur la vie dans l’au-delà : la vie après la mort sera une vie nouvelle, totalement transformée, loin de notre vision matérialiste humaine; nous ne serons plus alors que le meilleur de nous-mêmes; le mariage sera transfiguré, seule la qualité des liens qui a uni les époux demeurera.
C’est bien dans le Dieu des vivants qu’il nous faut croire. Dans ma vie, comment suis-je un(e) vivant(e) ? Ai-je vraiment envie de sortir de ma nuit et de faire des efforts ? Est-ce que je crois que la lumière peut revenir dans ma vie ?
Annonciade de Vigneral