Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

« REVENEZ A MOI DE TOUT VOTRE CŒUR ! »

Ce cri, c’est le Seigneur qui nous l’adresse dans le livre du prophète Joël. (Joël 2, 12) Oui, c’est vrai, nous sommes souvent loin de lui, à distance !

S’il nous adresse ce cri c’est par amour pour nous ! Il veut nous faire  comprendre qu’être à distance de Lui, qui est Amour, c’est aussi être à distance de notre propre vie. A l’inverse, nous rapprocher de Lui, de son Amour, c’est bien nous rapprocher de nous-mêmes, et devenir  davantage ce à quoi nous sommes appelés : des vivants, des hommes et des femmes qui aiment et qui agissent comme Lui-même aime et agit. Le risque, dans notre existence, c’est de ne pas voir et comprendre cet Amour que Dieu nous porte. Pire, de nous accommoder de cette distance et de « perdre » notre vie !

Il s’agit alors de regarder notre existence et d’y scruter les attitudes, les comportements, les réactions où nous choisissons de nous passer de Dieu pour vivre. Cela passe par une démarche de clarification, pour vérifier ce qui est vrai dans notre vie, et ce qui est faux. Qu’est-ce qui dans nos vies a besoin d’être ajusté, débarrassé du superflu, réorienté ?  Il s’agit en effet de nous libérer du désir d’être au centre pour nous tourner résolument vers les autres et vers Dieu. Par les pratiques de l’aumône (le partage), de la prière et du jeûne, le Seigneur Jésus nous invite à renouveler notre manière d’ETRE.

De qui allons-nous nous rendre proches durant ces prochaines semaines ? D’une personne proche ou lointaine ? D’un peuple opprimé ? …

Comment allons-nous donner une intimité plus grande à notre relation à Dieu ? Par l’Adoration ? La Messe ? Les 24h pour le Seigneur ? La Confession ? La prière personnelle ? La lecture de la Parole de Dieu ?

Quel est notre mode de vie, l’usage que nous faisons de nos biens ? …

Puissions-nous en ce début de Carême, repérer et décider ce qui nous aidera davantage, de manière simple et réelle, à nous laisser réconcilier avec Dieu, par de petites et de grandes conversions. Et ainsi ne pas marcher à côté de notre vie ! Joyeux temps de Carême !

Abbé Mathieu Schiebel +