Document liés aux formations

Psaumes

Ouvrages de référence

Saint Jean

Compléments des notes de l’Évangile selon saint jean 1ère partie

Prophète en 1,21

Le « Prophète annoncé » littéralement « le Prophète » : la traduction liturgique, en ajoutant  « annoncé’ » suggère qu’il s’agit d’un personnage annoncé par l’Ecriture. Le terme n’est pas dans la version grecque.

A trois reprises Jésus est appelé «  le Prophète » dans le 4e évangile (6,14 ; 7,40-41 ; 7,52). C’est celui qui est semblable à Moïse, annoncé en Dt 18,15-18, texte qui avait une grande importance dans les traditions juive et samaritaine. Il s’agissait du TAHEB (le Restaurateur). Il y avait une attente juive du Messie et une attente samaritaine et on interroge Jésus pour savoir s’il accomplit les deux attentes.

On interroge Jésus pour savoir s’il est bien celui qui va accomplir ces 2 attentes.

Cette figure prophétique est probablement à l’arrière-plan des déclarations de Jésus à la Samaritaine « Seigneur, je vois que tu es un prophète » (4,19) et « Quand il viendra, c’est lui qui nous fera connaître toutes choses. » (4,25)

Voir aussi les notes pages 98 et 126 et le zoom page 76 sur les Samaritains.

Le baptême

Le baptême de Jean est un rite de purifications ; on l’appelle baptême parce qu’il y avait des courants baptistes. (voir zoom page 33 sur Jean) ; le phénomène baptiste au 1er siècle est lié aux ablutions, courant qui va évoluer en un mouvement organisé auquel Jean appartenait probablement.

Pour aller plus loin : Charles PERROT, Le Jésus et l’histoire, Desclée, 1979, pages 100 à 115.