Message de Carême de Mgr Lagleize

MESSAGE DE CARÊME 2019 de Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE

Le carême demeure un temps pour prendre soin de sa conversion personnelle, communautaire et sociale, éclairé et fécondé par la Parole de Dieu. Le carême n’est pas un temps pour soi, mais avec et pour les autres. Notre pays traverse une crise profonde. Notre conscience de citoyen ne peut pas rester indifférente à ce qui se passe. Baptisés, nous ne sommes pas en dehors du monde, à côté de nos concitoyens. Baptisés, nous sommes immergés au sein de notre société et nous avons la mission d’être comme le levain et le sel qui permettent de prendre corps et de donner du goût. Durant ce temps, le chef de l’État nous demande de participer au Grand débat national. Je vous invite à participer aux différentes rencontres ou à contribuer via le site internet mis en place par le Gouvernement, même s’il nous faut regretter que certaines questions de société aient été exclues du débat. Catholiques en Moselle, nous avons une mission particulière liée à notre compatriote, le serviteur de Dieu, Robert Schuman. Alors que se profile l’élection européenne, ce carême devrait nous permettre de découvrir ou de redécouvrir les fondements de l’Europe tels que les ont voulus les « Pères fondateurs ». Il serait peut-être bon de lire durant ce carême l’ouvrage de Robert Schuman « Pour l’Europe » […] (5e édition, Fondation Robert Schuman, Éditions Nagel). Le carême, s’il demeure un temps privilégié pour la prière, nous souffle qu’il ne suffit pas de dire «Seigneur, Seigneur… » (Matthieu 7 ,21), encore faut-il s’engager concrètement pour prendre soin du corps social qu’ensemble nous formons, par-delà les convictions religieuses ou philosophiques de chacun.