Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Les néophytes se retrouvent pour un pèlerinage à Metz

Samedi 14 mai a eu lieu pour la première fois le pèlerinage des néophytes (jeunes pousses). Les baptisés de 2022, 2021, 2020 ainsi que leurs accompagnateurs étaient invités à vivre une journée autour du thème : l’Église c’est nous ! Une trentaine de personnes était présente dès le matin sous un soleil radieux. Un sac du pèlerin leur a été remis, contenant : un stylo avec l’inscription : « Dieu te garde et te protège ! », un livret pour suivre le déroulement de la journée et prendre des notes, une bougie, un signet avec le Salve Regina, un gobelet avec l’inscription : « Mon âme a soif de toi », et un dépliant de la cathédrale. Ainsi bien équipés, après un temps de prière dans le jardin du grand séminaire, nous nous sommes tous mis en route vers le parc de la Seille. Arrivés sur place, chacun s’est extasié devant la vue que nous avions sur la ville de Metz. L’abbé Loïc Bonisoli nous a alors raconté l’origine du diocèse et comment l’Évangile, grâce à St Clément, est venu jusqu’à Metz.

Ensuite, par un autre chemin, nous sommes retournés au grand séminaire. Nous avons pris un temps pour expliquer ce lieu où nous nous trouvions. Chaque participant a reçu le dernier numéro d’Église de Metz consacré au grand séminaire. Nous avons découvert ensuite, dans ce lieu diocésain, comment l’Évangile a traversé les années jusqu’à nous, en particulier grâce à Saint Augustin Schoffler, patron du séminaire de Lorraine et au bienheureux Jean-Martin Moyë. Tous les deux originaires du diocèse de Metz, ils ont participé à son l’évangélisation. La question « Et moi, comment je reçois aujourd’hui la Parole de Dieu ? » a ensuite été posée aux pèlerins. Puis l’abbé Patrick Bence a témoigné de la manière dont il accueillait la Parole de Dieu au quotidien. Il a également donné des conseils pour lire la bible, ce qui a été très apprécié des participants.

À midi, un apéritif à l’extérieur a ravi les pèlerins qui ont alors pu échangé. Après un repas tiré du sac, nous avons repris la route vers la cathédrale, église mère du diocèse. Riches de tout ce qui nous avons vécu le matin, de belles découvertes restaient à faire l’après-midi. L’abbé Loïc nous a permis de faire une visite spirituelle de l’édifice. Nous nous sommes dirigés vers la crypte, lieu qui a impressionné les pèlerins. En effet beaucoup n’y étaient jamais venus. Notre administrateur apostolique, Monseigneur Vuillemin nous y a rejoint pour animer un temps d’oraison.

Après cette journée pleine d’échanges et de découvertes, nous étions invités à plonger au plus profond de nous-même pour mieux désirer le Seigneur. Le recueillement était fort à ce moment-là. Puis, nous avons vécu la messe tous ensemble. À la fin de celle-ci, en ce mois de Marie, nous avons allumé nos bougies et chanté le Salve Regina.
Cette journée a fait découvrir aux néophytes ce qu’était un pèlerinage. Elle leur a permis de rencontrer d’autres personnes, de partager, de marcher, de prier ensemble. Cette première est une réussite et les fruits de cette journée sont nombreux. Une belle proposition qui ne peut qu’être reconduite l’année prochaine.