Vivre sans pourquoi : itinéraire spirituel d’un philosophe en Corée

Vivre-sans-pourquoi

« La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu’elle fleurit, n’a pour elle-même aucun soin, ne demande pas : suis-je regardée ? » Après avoir cité Angelus Silesius, voici ce qu’écrit Alexandre Jollien : « Pour me cramponner à la rose, j’ai décidé de larguer les amarres, de prendre un peu de large et de recommencer à zéro ».

Dans son nouvel opus, l’auteur, philosophe et guide spirituel, retrace l’itinéraire spirituel qui l’a conduit à tout quitter pour s’installer avec  sa famille en Corée du Sud. C’est là-bas qu’il a trouvé « ce qui ne court pas les rues :  un guide d’une immense bonté et d’une sagesse abyssale qui est à la fois prêtre catholique et maître zen ».

Relatant -souvent avec humour- des anecdotes et des rencontres, l’auteur distille un enseignement à la fois simple et décapant : « Bienheureux celui qui ose le pas et adhère à la bande des ‘sans pourquoi’ (…) là où on ne calcule plus, là où se donne tout entier et où l’on aime sans mesure ! »

Vivre sans pourquoi : itinéraire spirituel d’un philosophe en Corée de Alexandre Jollien – Éditions du Seuil – Janvier 2017 – 264 pages, 6,90 €

Céline Claude