Fameck-Florange : Coordination et partenariat pour la Journée mondiale des pauvres

À l’invitation du Secours Catholique, du CCFD – Terre Solidaire, de la Conférence Saint-Vincent-de-Paul et du SEM, les bénévoles et les paroissiens de l’archiprêtré d’Hayange se sont rassemblés autour du thème de la Journée mondiale des pauvres  » Un pauvre crie, le Seigneur entend  » à partir de deux actions :

Présence sur le marché de Fameck la matinée du samedi 17 novembre 2018

Beaucoup de monde était présent sur le plus grand marché de la vallée de la Fensch. Interpellant les marchands et les clients par quelques questions, les bénévoles des quatre associations les ont fait réfléchir sur la réalité de la pauvreté en France et dans le monde. Le sujet a intéressé de très nombreuses personnes qui se sont laissées solliciter très simplement.

Pour tromper le froid de ce matin, une tasse de café et des gâteaux secs, fournis par le Secours Populaire et les Resto du Cœur, leur ont été servis. Pour les enfants, des ballons de baudruche ont donné droit à un joli sourire.

À midi, après avoir dévoré un poulet rôti offert par le marchand du stand voisin, les bénévoles ont plié bagages dans le stand mis à disposition par la mairie de Fameck et installé par les placiers.

Partage à la messe paroissiale le 18 novembre 2018, en l’église Sainte-Agathe de Florange

Tout le monde s’est retrouvé le lendemain pour partager leurs fragilités autour de la célébration dominicale présidée par le père Vincent, soutenue par les chants de la chorale Sainte-Cécile de Florange et environ. Après la procession d’entrée, Jacqueline, bénévole, a lancé un appel à la générosité dans la cadre de la collecte nationale du Secours Catholique.

Au cours de l’homélie, Marguerite et Hervé sont venus apporter un témoignage poignant sur leur situation précaire faisant passer un message d’espérance par leur désir de se réaliser, de conserver leur dignité, sans être stigmatisés…

Ce sont les confirmands, avec l’aide des équipes liturgiques de Florange et Serémange, de Fabienne, des représentants des associations caritatives, qui ont préparé le décor et lu les prières universelles. Les enfants de la première communion, aidés par les dames catéchistes et Fiorenza, ont présenté un panneau de réponses, à partir de la question  » qu’est-ce que la pauvreté pour toi ? « .

Pour la Communauté de paroisses Frédéric Ozanam, durant ces deux jours, la situation des  personnes en état de précarité a été au cœur de leurs actions. Comme l’a rappelé le diacre Philippe, nous sommes tous invités à célébrer le Christ pauvre : « Si les pauvres sont nos maîtres, derrière chacun d’entre eux se cache le visage de notre roi ».

Le prêtre Vincent a béni et encouragé les participants, les associations, les laïcs, les bénévoles, aux multiples visages et la communauté chrétienne présente à devenir toujours davantage signe concret de la charité.  Après les remerciements du diacre Michel pour la bonne coordination entre les participants et l’équipe diaconie Ozanam durant cette semaine, le partage et la discussion se sont poursuivis autour du verre de l’amitié…

Tous nos cris, Seigneur, Tu les entends, Tu les accueilles, Merci de les porter en Toi !