L’apologie du témoin, dernier livre de l’abbé Léonard Katchekpélé

Jeudi 20 septembre 2018, dans l’église Notre-Dame de Metz, l’abbé Léonard Katchekpélé, aumônier des étudiants et des jeunes professionnels, a présenté son dernier livre « Dieu est assez grand pour se défendre tout  seul – Apologie du témoin » aux éditions Lessius. Une conversation animée par l’abbé Robert Scholtus.

« L’abbé Léonard n’est pas né, comme on le croit au Togo, mais dans un éclat de rire ! » C’est par cette affirmation humoristique que l’abbé Robert Scholtus a introduit sa présentation de la lecture du livre du père Katchekpélé. Celui-ci, à l’image de son auteur, navigue sans cesse entre propos théologiques sérieux et un sens de l’humour très développé.

Mais le propos central de l’auteur est surtout de situer la figure du témoin, qui essaie tant bien que mal de rendre compte de son expérience vécue avec le Christ, pris entre les postures croisées de l’athée triomphant et du chrétien inquiet. « Dieu n’a pas besoin d’avocat. Il n’est pas notre client. Il compte sur nous comme témoin » résume bien l’enjeu du livre.

Ce texte reflète bien le parcours que tente de vivre ce prêtre africain, plongé depuis une dizaine d’année dans l’Eglise de France, dans un pays où la pratique religieuse s’amenuise et où l’athéisme des milieux universitaires fait barrage à toute expression de la foi. A lire, et à partager autour de soi.