Dimanche 24 juin 2018 : Ordination diaconale d’Emmanuel Ecker

Le diocèse de Metz est dans l’action de grâce pour l’ordination diaconale en vue du presbytérat d’Emmanuel Ecker qui sera célébrée par Mgr Jean-Christophe Lagleize le dimanche 24 juin, à 15h, en la cathédrale Saint-Étienne de Metz.

Cette ordination est une joie pour Emmanuel et ceux qui l’ont accompagné, mais aussi pour tous les chrétiens du diocèse.

À la fin de cette célébration, Mgr Lagleize promulguera le projet diocésain de conversion pastorale et missionnaire : Une Église de disciples-missionnaires.

Le samedi 23 juin à 20 h 30, dans la chapelle Saint-Charles du Grand-Séminaire, une veillée est proposée par le Service diocésain des vocations et le Grand-Séminaire de Lorraine. L’occasion de se placer sous le regard du Christ, et de prier pour Emmanuel Ecker et plus largement pour les vocations. Cette veillée sera aussi un temps d’action de grâce pour les témoins placés sur notre route et l’opportunité de nous interroger sur notre vocation d’être, nous aussi, des disciples-missionnaires pour nos frères et sœurs en Christ.

Présentation d’Emmanuel Ecker

Fils unique, il est né en avril 1990 à Maizières-lès-Metz. Emmanuel est au service de l’autel depuis l’enfance, dans sa paroisse puis à la cathédrale. C’est dans ce service et dans le pèlerinage diocésain des malades à Lourdes, où il était hospitalier, que se trouve l’origine de sa vocation.

Il ressent un appel à devenir prêtre depuis l’enfance et sa vocation mûrit ainsi pendant de nombreuses années. C’est en septembre 2011, après des études d’histoire-géographie, et un temps d’enseignement, qu’Emmanuel demande à intégrer l’année de propédeutique. Il rejoint ensuite le Grand Séminaire de Lorraine pour le premier cycle de formation. Dans la continuité de celle-ci, il réalise en 2014 une année de stage pastoral au Pays-Haut, auprès de l’abbé Stéphane Kamm. En septembre 2015, à la demande de l’évêque, il intègre le Séminaire pontifical de Rome pour effectuer le second cycle en théologie où il poursuit encore actuellement ses études.

Rencontre avec Emmanuel Ecker :