Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Servir la messe… autrement

La reprise des célébrations publiques s’accompagne de mesures particulières. En plus de tous les gestes barrière (distanciation physique, port d’un masque, lavage des mains…)

Concernant le service de l’autel, voici quelques règles de bon sens :

  • Au lieu de “condamner” des places dans le chœur, il vaut mieux “désencombrer” en retirant les sièges non-utilisés pour garantir assez d’espace entre deux sièges.
  • Si le nombre de place ne permet pas la distanciation demandée (1 m libre entre deux personnes), il faut limiter le nombre de servants à ce qui est nécessaire ou possible. Il est possible d’établir un calendrier.
  • Plutôt que de refuser un servant qui n’y aura pas pensé, prévoyez l’achat de masques, blancs si possible.
  • Il serait plus prudent que chacun emporte et lave son aube après chaque célébration.
  • Chaque servant sera chargé de nettoyer le matériel qu’il utilise avant et après la célébration. Prévoyez des lingettes désinfectantes par exemple.
  • Les feuilles de chant ne pourront évidemment pas être distribuées à l’entrée de l’église. Mais les servants peuvent assurer un service d’accueil. Le sourire se perçoit dans la voix, même avec un masque !
  • Le rôle de porte-missel doit être abandonné pour le moment. Un pupitre permettra au célébrant d’être le seul à toucher le missel.
  • Le geste de paix doit être abandonné pour le moment mais peut se vivre avec davantage d’intériorité par le regard.
  • La distribution de la Communion nécessitera de l’espace. Les servants retourneront de préférence à leur place plutôt que d’accompagner le prêtre ou les personnes qui aident à la distribution de la Communion. La Communion à la bouche n’est pas possible pour le moment.

Que ces règles de bon sens ne nous retirent pas la joie pascale en cette fête de Pentecôte où l’Esprit nous appelle à être de véritables disciples missionnaires.

Victor BENZ


Servants d’autel en temps de confinement : défi n°3 proposé par Jean-Luc

Défi n°3
Réalise toi-même un rébus pour donner un message de foi et d’espérance.
Partagez-nous vos défis missionnaires à : servantsdautel@catholique-metz.fr  pour être publiés sur ce blog.
 
Jean-Luc du service diocésain des servants d’autel
DÉFI RELEVÉ

Servants d’autel en temps de confinement : défi n°2 proposé par Matthieu

Défi n°2
Nous pouvons poursuivre notre démarche par des actions simples de notre quotidien à la maison.
Ton défi est de te prendre en photo, en agissant comme un “Disciples du Christ, Missionnaires de Sa Lumière”.
Par exemple, en aidant ton petit frère ou ta petite sœur à faire ses devoirs, en priant, en fabriquant quelque chose pour une personne âgée… A ton appareil photo ; soit original !
Partagez-nous vos défis missionnaires à : servantsdautel@catholique-metz.fr  pour être publiés sur ce blog.
 
Matthieu du service diocésain des servants d’autel
DÉFI RELEVÉ
Bravo à Marino de Sarrebourg
A l’accueil de l’hôpital, en recevant les appels téléphoniques, je crée du lien social que ce soit en transférant les appels vers les chambres des patients ou tout simplement en écoutant
les encouragements des appelants. Je crée la proximité de l’établissement avec ceux qui nous soutiennent.

Actualités diocésaines

Mgr François Bustillo, nommé évêque d’Ajaccio

Le pape François a nommé ce jour, mardi 11 mai 2021, Monseigneur François Bustillo, évêque d’Ajaccio, suite au transfert de Monseigneur Olivier de Germay au siège de Lyon en octobre 2020.

Formation sur la place des parents dans la catéchèse

Lundi 3 mai 2021, une trentaine de personnes (catéchistes, prêtres et ALP) se sont retrouvées via Zoom pour un temps de formation portant sur la place des parents dans la catéchèse.

Les intervenants en enseignements religieux débutants en formation

Lundi 3 mai 2021, le Service diocésain de la Catéchèse, du Catéchuménat et de l’Enseignement religieux (SDCCER) a proposé une formation par Zoom aux intervenants en enseignement religieux (IER) débutants.

Un reportage sur Robert Schuman réalisé par KTO

Dans le cadre de son émission “Reportage”, la chaîne de télévision KTO a réalisé un documentaire sur Robert Schuman dont la cause de béatification est en cours.