La mission des grands-parents

LA MISSION DES GRANDS-PARENTS

Dans l’éducation des enfants, les parents sont évidemment le modèle le plus influent : c’est en imitant les “grands” dont il est le plus proche que l’enfant apprend et construit sa propre personnalité. Cependant la proximité permanente peut parfois sembler lourde, voire étouffante ; comme les parents désirent du temps pour se retrouver en couple, de même les enfants ont parfois besoin d’échapper aux discours des parents qui deviennent à la longue des disques lassants. Pour cette raison, les grands-parents offrent un recours précieux, s’ils tiennent leur place avec discrétion et modestie.

DES CONGES BENEFIQUES A TOUS LES NIVEAUX

Durant les périodes de vacances, les grands-parents ont la chance de se voir confier pour quelques jours leurs petits-enfants. C’est tout naturel, direz-vous ! Mais des problèmes apparaissent quand les parents se sentent inquiets de laisser leurs chérubins et multiplient les recommandations : « Surveillez-les bien ! Ne leur donnez pas trop de sucreries ; qu’ils soient toujours au lit avant 20h, après s’être lavé les dents ! » Les grands-parents, forts de leur longue expérience, pensent qu’ils n’ont pas de conseils à recevoir. Or justement, leurs enfants contestent l’éducation qu’ils ont reçue et n’en veulent pas pour leurs propres enfants ! Papys et mamies, ayant plus de recul, comprennent les appréhensions des parents, font tout pour maintenir la confiance et s’abstiennent sagement de les contredire devant les petits qui pourraient être angoissés par ces tensions. Ces derniers profitent de la disponibilité des grands-parents pour s’initier à diverses activités, cuisine, jardinage, bricolage, cueillettes… Ils entendent des histoires sur leurs parents au même âge qu’eux, ils en font leur roman familial qui révèle la continuité entre les générations et les racines profondes qui les rattachent au pays. Grâce à ces merveilleuses vacances chez papy et mamie, ils développent leur capacité d’adaptation et réalisent que vieillir n’est pas un drame.

DES TEMOINS CREDIBLES

Aujourd’hui où la famille explose en de multiples figures, il n’y a plus un modèle unique de grands parents. Il leur reste d’être des personnes-repères dans une société qui n’en a guère ; le repère d’aimer avec tendresse, compréhension et miséricorde : « Nos enfants ne sont pas comme nous voulions les éduquer, mais ce sont nos enfants et nous les aimons. » Leur vocation n’est pas de prêcher l’idéal, mais d’assumer les réalités et de témoigner de ce qu’ils vivent : « Mamie, pourquoi tu vas à la messe, toi ? – Parce que ça me rend heureuse ! » Ils n’ont pas droit au prosélytisme, mais ils témoignent avec cohérence, ouverture et modestie ; ils témoignent de l’Amour vital parmi les hommes qui en ont soif mais ne savent pas comment le vivre durablement.

 Centre Catholique de Consultation et d’Information Familiale