Soirée citadine pour les jeunes adultes des aumôneries messines

Jeunes pros, étudiants, chrétiens en grandes écoles se sont retrouvés pour un temps fraternel. Le Père Robert Scholtus est intervenu, en s’appuyant sur son livre « Promesse d’une ville », une ode à la ville de Metz, qui nous a interpellé sur la façon que nous avions d’habiter nos lieux de vie.

 

S’y sent-on vraiment chez soi ou reste-t-on un passager clandestin de notre propre ville ? En nous parlant poétiquement de Metz, il nous a rappelé qu’une ville, grande ou petite, n’existe que d’être la ville de quelqu’un. Nous sommes invités à la regarder, avec l’œil du poète, comme un paysage, plein de bifurcations et de joyeux inattendus, de rencontres. On n’habite pas un lieu sans se laisser habiter par lui, non pas de manière fonctionnelle comme des usagers ou des clients, mais en cohabitant, car habiter un lieu n’est pas un enferment mais c’est l’animer au sens propre du terme : lui donner une âme, le rendre vivant.

Après cela, nous avons partagé un bon repas dans la joie et la bonne humeur, profitant du jardin de St Martin. Nous avons clôturé la soirée en priant les complies avec le soutien de musiciens jeunes pros et étudiants réunis pour l’occasion.

Sophie Schleck