Bilan de fin d’année pastorale pour les référents pastorale jeunes et vocations

  ‘Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel.’
2 Co 5, 20
Samedi 3 juillet 2021, c’était l’heure du bilan de fin d’année pour les référents de pastorale des jeunes et vocations. L’occasion de faire un point sur l’année qui vient de s’écouler et se donner des défis à mettre en œuvre pour la rentrée pastorale !
Nous étions une vingtaine à la maison diocésaine à Metz, pour se retrouver avec l’objectif de faire un bilan de l’année pastorale écoulée et se donner un défi pastoral pour l’année à venir. Cette nouvelle année écoulée a présenté de nouveaux défis aux animateurs qui ont, pour certains, perdu le contact avec jeunes, mais ont dû réinventer les rencontres, via la visioconférence ou par de nouvelles propositions, comme des marches ou balades spirituelles en plein air. La rencontre en présentiel des jeunes est très importante : ils ont répondu présents aux rencontres et ont démontré qu’ils avaient une attente de contenu spirituel. C’est souvent par des évènements plus longs qu’une simple rencontre de catéchèse d’une heure qui motivent les jeunes à se retrouver. Beaucoup d’animateurs ont ressenti l’importance du contenu de foi, mais également de la convivialité lors de rassemblements locaux et diocésains, comme le Frat’day en mai dernier.
Pour ce qui est des défis, il s’agit bien sûr de retrouver les jeunes et se remotiver ensemble pour les rencontres de catéchèse. Que ce soit soirée KT pizza, tournoi de foot, camp ou lancement des JMJ, tous ont à cœur dès septembre de retrouver les groupes de jeunes, afin de lancer une dynamique pour l’année, en veillant à collaborer dans les archiprêtrés mais aussi à partager nos idées entre acteurs diocésains pour la pastorale des jeunes et des vocations. A Montigny-lès-Metz par exemple, un escape game a été crée dans le cadre de l’année saint Joseph par un paroissien, qu’il est possible de venir tester sur place. A Yutz, il s’agit de faire de la pastorale des Vocations, une vraie priorité. Dans différents archiprêtrés, assurer une présence dans les établissements privés catholiques, et encore bien des projets.
“Profiter des moments qui nous sont donnés et des moments de convivialité.” Après une année de défis, c’est avec foi que nous confions cette future année pastorale au Seigneur, afin qu’Il nous accompagne au long de tous nos projets !