Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Formation « Et pour vous qui suis-je ? »

C’est autour de cette question qu’une centaine de personnes, catéchistes en paroisse, accompagnateurs de catéchumènes ou intervenants en enseignement religieux se sont retrouvées à Metz ou à Freyming les 8 et 17 octobre.
Cette proposition voulait leur permettre de prendre un temps pour se poser et réfléchir à cette question du Christ « Et vous, que dites-vous ? Pour vous qui suis-je ? ». Si c’est aux disciples que Jésus l’a posée en tout premier, le Christ interroge encore aujourd’hui tous ceux qui choisissent de le suivre.
Comment répondre aux interpellations qui nous sont faites sur l’identité de Jésus si on n’a pas pris soi-même le temps de s’interroger ?
La formation a été rythmée par des temps de réflexion et d’échanges à partir de supports variés :
• Des textes tirés des différents évangiles, pour découvrir ce qui est dit de Jésus et ce que Jésus dit de lui-même.
• Des tableaux (« Christ en croix » de Bloch, « Les disciples d’Emmaüs » de Rouault, « Christ au désert » de Kramskoï, « Le Christ enseigne à Nicodème » de Volmarijn…)
• La quatrième prière eucharistique et le credo, la liturgie étant le lieu de la rencontre avec le Christ (Pape François), où nous redisons chacun et ensemble notre foi.

Chacun des ateliers a été ensuite complété et enrichi par le Père Loïc Bonisoli. Il a recontextualisé les textes travaillés, reprécisé la spécificité de chaque évangéliste et l’importance du prologue de Jean. Pour chaque tableau, il a insisté sur le fait qu’à travers leurs œuvres, les peintres commentent à leur manière l’Évangile du Christ et nous piègent parfois dans ce qu’ils nous annoncent. L’abbé Bonisoli a précisé ce qui caractérise chacune des quatre prières eucharistiques avant de proposer aux participants un commentaire de la quatrième.
Les personnes présentes ne sont pas reparties avec une réponse claire et définitive sur l’identité de Jésus. Cependant elles ont pu faire un pas de plus dans la découverte de celui qui les anime et qu’elles ont choisi de suivre et d’annoncer. Nous ne sommes pas au bout de la route, mais toujours en chemin avec celles et ceux que Dieu nous donne de rencontrer, ces personnes auprès de qui nous voulons être de véritables témoins du Christ, disciples missionnaires.