Eglise pour le monde

Le Mouvement pour un Monde Meilleur naît à Rome en réponse à l’appel au renouveau lancé par Pie XII à l’Église lors du message radiodiffusé appelé « Proclamation pour un Monde Meilleur ». La prédication du Père Riccardo Lombardi, S.I., conduit dans les années 1943-1956 à la diffusion des « Exercices pour un Monde Meilleur » et à l’ouverture, à Rocca di Papa (Rome) du Centre International Pie XII, donné par le Pape lui-même pour la formation des responsables de communautés. De 1956 à 1965, autour du Père Lombardi, se constitue le Groupe Promoteur qui, après le Concile, se consacrera à la diffusion de son enseignement, en renouvelant les méthodologies et la stratégie d’action.

De 1965 à 1975, le Mouvement réalise des études sur le changement, le dialogue, la sécularisation, l’Église peuple de Dieu, le monde; il lance le projet « Nouvelle image de la Paroisse » et choisit de se décentrer, en sortant du Centre Pie XII. Dans les années 1975-1989, les études s’étendent aux concepts de participation et de justice; des projets pastoraux sont élaborés pour les jeunes, les familles, les ministères, les instituts religieux; le Projet diocésain de renouveau-évangélisation est lancé. Durant la décennie qui suit la mort du Père Lombardi, en 1979, le Groupe se réorganise en équipes locales, régionales et nationales; il se concentre sur le renouveau de l’Église locale ou diocèse; il réalise des études sur les signes des temps, sur la spiritualité de communion et sur la solidarité; il ajoute à son nom celui de « Service d’Animation Communautaire ».

Le 14 décembre 1988, le Conseil Pontifical pour les Laïcs décrète la reconnaissance du « Gruppo Promotore del Movimento per un Mondo Migliore » comme association internationale de fidèles de droit pontifical.

Coordonnées pour la Moselle 

Anne MAROIS, 03 87 60 07 88, mail

Nos derniers articles