Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

LITURGIE DOMESTIQUE – 15 novembre 2020

PRIER ENSEMBLE EN CETTE PERIODE DE CONFINEMENT

Dimanche 15 novembre
33ème Dimanche du Temps Ordinaire
Journée mondiale des pauvres

Une proposition à vivre en famille, en couple, seul, dans un lieu de son choix

En bas de cette page, retrouvez la proposition de prière avec les enfants

Cette proposition ne remplace évidemment pas la liturgie dominicale en paroisse, avec communion sacramentelle, elle vise à nous aider à vivre la communion spirituelle, dans l’attente de pouvoir nous retrouver dans nos églises pour la messe.
Dieu, qui sait tirer le bien du mal, peut tirer du fruit de cette situation difficile : Privés de la liturgie dominicale, ce temps peut néanmoins être l’occasion de redécouvrir la prière en famille d’une nouvelle manière, et d’attiser notre désir de communier. Osons partager notre foi et notre prière en famille, laissons-nous surprendre par l’Esprit-Saint qui veut œuvrer au sein de notre famille. « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. »
Si vous ne choisissez pas de suivre une messe télévisée, voici une proposition alternative (ou complémentaire), qui peut être féconde en particulier si vous la vivez en famille.
La méthode qui suit doit rester d’une grande souplesse, ce ne sont que des orientations, à adapter dans chacun de vos foyers.

Entrer dans la prière

Sur une table peuvent être aménagés une nappe blanche, une croix, et deux bougies. Sur cette table, on déposera une Bible ouverte à la page de l’Evangile du jour. On peut aussi orner cet « autel domestique » d’un bouquet de fleurs, et y ajouter une image de la Vierge Marie.
On peut disposer des chaises devant l’autel domestique.
Les chants proposés peuvent être librement changé.

 Chanter ou écouter ce chant :  A ce monde que tu fais

  1. A ce monde que tu fais chaque jour avec tendresse
    Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.
    A ce monde où tu voudrais plus de joie, moins de détresse,
    Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.
    A ce monde qui renaît s’il a foi en ta promesse,
    Donne un cœur de chair, donne un cœur nouveau.

 R/ Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre que ta bonté nous donnera
Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre où la justice habitera.

 2.Sur les hommes qu’il t’a plu de créer à ton image
Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau.
Sur les hommes que l’on tue pour leur peau ou leur visage
Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau.
Sur les hommes qui n’ont plus qu’à se taire sous l’outrage
Envoie ton Esprit, un Esprit nouveau.

Au nom du Père et du fils et du St Esprit

Mettons-nous en présence de Dieu et adorons-le. On fait alors son examen de conscience en silence.

 Prière du « je confesse à Dieu »

Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères
que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission.
Oui, J’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie
la bienheureuse Vierge Marie, les anges et tous les saints,
et vous aussi mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

 Liturgie de la Parole

 On s’assoit pour se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu.
Il est bon si possible de lire toutes les lectures de la messe. L’Evangile sera privilégié. Il est possible de faire une lecture dialoguée de l’Evangile, surtout s’il y a des enfants et des jeunes.

 PREMIÈRE LECTURE

Lecture du livre des Proverbes
Une femme parfaite, qui la trouvera ? Elle est précieuse plus que les perles ! Son mari peut lui faire confiance : il ne manquera pas de ressources. Elle fait son bonheur, et non pas sa ruine, tous les jours de sa vie. Elle sait choisir la laine et le lin, et ses mains travaillent volontiers. Elle tend la main vers la quenouille, ses doigts dirigent le fuseau. Ses doigts s’ouvrent en faveur du pauvre, elle tend la main au malheureux. Le charme est trompeur et la beauté s’évanouit ; seule, la femme qui craint le Seigneur mérite la louange. Célébrez-la pour les fruits de son travail : et qu’aux portes de la ville, ses œuvres disent sa louange !
– Parole du Seigneur.

PSAUME (Ps 127 (128), 1-2, 3, 4-5)

 R/ Heureux qui craint le Seigneur !

Heureux qui craint le Seigneur
et marche selon ses voies !
Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !

Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.

Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le Seigneur.
De Sion, que le Seigneur te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.

DEUXIÈME LECTURE

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens
Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur, vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre. Vous savez très bien que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Quand les gens diront : « Quelle paix ! quelle tranquillité ! », c’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra sur eux, comme les douleurs sur la femme enceinte : ils ne pourront pas y échapper. Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres, ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur. En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ; nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres. Alors, ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants et restons sobres.
– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

On chante l’acclamation à l’évangile « Alléluia. » et on se lève. On reprendre l’alléluia après le verset.

Demeurez en moi, comme moi en vous, dit le Seigneur ;
celui qui demeure en moi porte beaucoup de fruit.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples cette parabole : « C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens. À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : ‘Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.’ Son maître lui déclara : ‘Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.’ »
– Acclamons la Parole de Dieu.

 Partage de la Parole

 Proposition : après avoir lu les lectures, on peut prendre 5 minutes de silence, puis partager ce qui nous a marqué, surpris, touché dans ce passage. On peut se poser cette question : « qu’est-ce que Jésus veut me dire par cette parole vivante ? comment veut-il m’aider à vivre en chrétien ce temps de confinement ? »

L’évangile dans ma vie : Jésus est ce bon et fidèle serviteur qui, au dernier jour, a tout remis entre les mains de son Père. Il me montre ainsi l’exemple d’une vie parfaitement accomplie. Ce que je suis réellement, de par la volonté de mon Créateur, ne trouvera sa plénitude qu’en lui. Il s’agit de bien placer mes talents à la banque de son amour et mes défauts en sa miséricorde.

 Credo

 Après un temps de silence on se lève pour réciter le credo. La famille montre qu’elle est unie sur l’essentiel que proclame le « symbole de la foi ». Le mot « symbole » signifie ici « ce qui unit ». En cette période de séparation physique, il revêt une signification particulière !

Prière universelle

 On peut ici confier des intentions de prières, préparées par des membres de la famille, ou spontanées : pour les malades, les soignants, les personnes isolées… On peut chanter un refrain entre chaque intention.
On peut aussi prendre la prière universelle proposée ci-dessous :

 Dieu de tendresse et de miséricorde, écoute la prière de tous ceux qui crient vers toi. Que leurs appels et leurs demandes nourrissent aussi la prière de la diaconie.

  • De tous ceux qui désespèrent ou qui se croient abandonnés de toi, Seigneur, prends pitié !
  • De tous ceux qui sont sans logement, sans travail, ou sans projet pour demain, Seigneur, prends pitié !
  • De tous ceux qui ont honte d’exister à cause de la misère ou de l’exclusion, Seigneur, prends pitié !
  • De tous ceux qui sont en prison, à l’hôpital, ou seul dans leur logement en attendant la visite d’un proche ou d’un ami, Seigneur, prends pitié !
  • De tous les enfants séparés de leur famille et de tous les parents privés de leurs enfants, Seigneur, prends pitié !
  • De tous les réfugiés, les sans-papiers, les demandeurs d’asile, les étrangers loin de leurs pays d’origine, Seigneur, prends pitié !
  • De tous ceux qui s’enferment dans l’alcool et la drogue et de tous ceux qui luttent pour s’en sortir, Seigneur, prends pitié !
  • De tous ceux qui souffrent psychologiquement et moralement, qui sont dans la déprime, l’isolement ou même la maladie mentale, Seigneur, prends pitié !
  • De toutes les familles, les groupes et les communautés marqués par le drame de la division, Seigneur, prends pitié !
  • De tous ceux qui sont morts seuls et sans espoir, dans le suicide ou l’abandon, Seigneur, prends pitié !
  • Pour qu’il te plaise, Seigneur, de donner à ton Église l’amour des pauvres et des petits, exauce-nous Seigneur !
  • Pour qu’il te plaise toujours de susciter parmi nous des serviteurs ardents de la justice et de la paix, exauce nous Seigneur !
  • Pour qu’il te plaise, Seigneur, de mettre en nos cœurs la force d’espérer et de servir nos frères, exauce nous Seigneur !
  • Pour qu’il te plaise, Seigneur, de nous garder dans l’humilité de ton amour et le courage de la foi, exauce nous Seigneur !
  • Pour qu’il te plaise, Seigneur, de guérir nos peurs pour nous envoyer témoigner de ton amour pour tous les blessés de la vie, exauce nous Seigneur !

 Notre Père

 Acte de communion spirituelle

 Récitez ensemble :

« Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri. »

La communion spirituelle est le désir de recevoir les fruits de ce sacrement par un amour ardent, une foi vive, un esprit d’humilité et d’espérance, qui nous unit spirituellement au Christ présent dans la sainte Eucharistie. Tous peuvent réciter ensemble cet acte de communion spirituelle.

« Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement dans mon cœur. Oui, viens, ô Jésus ; viens dans mon cœur, viens combler mes plus ardents désirs ; viens établir la sainteté dans mon âme. Jésus, je m’unis à Toi, comme si Tu y étais déjà venu ; en effet, je T’adore, et je me consacre tout à Toi. Ne Te sépare jamais de moi ; ne permets pas que je ne me sépare jamais de Toi. Amen.

Action de grâce : Comme lui 

Comme lui, savoir dresser la table,
Comme lui, nouer le tablier,
Se lever chaque jour et servir par amour
Comme lui

Offrir le pain de sa Parole
Aux gens qui ont faim de bonheur.
Être pour eux des signes du Royaume
Au milieu de notre monde.

Offrir le pain de sa présence
Aux gens qui ont faim d’être aimés.
Être pour eux des signes d’espérance
Au milieu de notre monde.

Offrir le pain de sa promesse
Aux gens qui ont faim d’avenir.
Être pour eux des signes de tendresse
Au milieu de notre monde.

Prière à la Vierge Marie de Mgr Scherrer

Vierge Marie, Mère de l’Église et notre Mère, en ce temps d’épreuve, nous venons nous abriter sous ton manteau de miséricorde.
A Pontmain, tu as ranimé l’espérance dans les cœurs découragés.  Viens aujourd’hui renforcer notre foi défaillante. Établis nos familles dans la confiance et dans la paix.
Repousse l’ennemi invisible qui nous assaille et qui met à mal la santé de tant de nos frères et sœurs.
Nous te confions les différents acteurs de la vie civile, qui mettent toute leur énergie à soigner les malades et à prévenir l’expansion du virus.
Ouvre nos cœurs et nos mains aux besoins des plus pauvres, et prie pour nous Jésus, ton Fils et notre Frère :  Qu’il nous conduise de la Croix à la joie de la Résurrection. Amen

Envoi

Que Dieu Tout Puissant nous bénisse : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. (On fait le signe de la croix)

Bénissons le Seigneur – Nous rendons Grâce à Dieu

Chant final : Tournez vers l’avenir

Tournés vers l’avenir,
Nous marchons à ta lumière,
Fils du Dieu vivant.
Tournés vers l’avenir
Comme un peuple
Qui espère le soleil levant.

 1. Espérer des matins d’Évangile,
Premiers feux de ton jour sans déclin.
Jésus-Christ, tu envoies tes disciples,
Notre siècle apprendra que tu viens.

  1. Espérer le réveil de la terre,
    L’Esprit Saint plane encore sur les eaux.
    Dieu travaille et son œuvre est lumière,
    Chaque jour l’univers est nouveau.

 

Retrouver cette liturgie en PDF en cliquant ici

Prier avec les enfants, cliquez ici