Célébrer et prier

Les sacrements
de l'Eglise

Les sacrements 2

« Allez de toutes les nations
faites des disciples,
baptisez-les au nom du Père,
et du Fils, et du Saint-Esprit »
Évangile selon saint Jean 3, 5

Le baptême est le premier des sacrements. Il marque l’entrée dans la communauté chrétienne. On peut être baptisé à tout âge. Le baptême est en effet une démarche de foi et une décision importante prise par les parents pour leur enfant.

Pour les enfants d’âge scolaire, les adolescents et les adultes, une préparation spécifique est nécessaire. 

 

QUAND BAPTISE-T-ON ?

Nous baptisons les enfants avant l’âge de trois ans, presque tous les dimanches. Ils ont lieu à Saint Rémi les 1ers et 4èmes dimanches du mois après la messe à 11h30… le 2ème dimanche du mois à 15h à Saint Rémi et le 3ème dans la paroisse où le premier baptême sera inscrit.

Les enfants de plus de trois ans sont baptisés de préférence lors de leur préparation à la Première Communion ou avec une préparation spécifique de plusieurs rencontres.

Les adultes qui demandent le baptême seront accompagnés par une équipe.

 

DÉMARCHE POUR RECEVOIR
LE SACREMENT DU BAPTÊME :

Nous vous accueillerons avec joie au presbytère lors des différentes permanences, au moins 2 mois avant la date du baptême.

En fonction de vos souhaits et des disponibilités de la paroisse, nous arrêterons une date possible pour le baptême de votre enfant.

Il vous faudra remplir une fiche de renseignements pour l’établissement des registres paroissiaux. Cette fiche doit être signée par les deux parents et remise à la permanence, avant la réunion de préparation au baptême. En effet, pour baptiser un enfant, il faut l’accord des deux parents. Si l’un des deux s’y oppose, nous ne pouvons pas faire le baptême.

La préparation aux baptêmes a lieu en commun pour les parents. Il est souhaitable que les deux parents viennent, sans les enfants. S’il n’y a personne pour garder les enfants, un des deux parents viendra seul à la réunion. Si les parrains et marraines sont disponibles, ils sont les bienvenus à cette rencontre.

Ces rencontres ont lieu au presbytère Saint Rémi les 1ers et 3èmes mardis de chaque mois.

 

Pour aller plus loin:

L’Eucharistie dominicale est le sommet de la vie des chrétiens. Rassemblés par l’Esprit autour du Christ, ils écoutent sa Parole et rendent grâce au Père pour le don de sa vie manifesté dans l’Eucharistie. La « pratique » de la foi chrétienne ne se réduit pas à une simple observance d’un rite : c’est dans cette célébration commune que l’appel « aimez-vous les uns les autres » trouve sa source et son sommet.

Dans le respect des règles liturgiques, nous invitons les équipes liturgiques à se montrer inventives pour rendre nos célébrations accueillantes, vivantes, priantes, en créant des gestes sobres et beaux qui seront signes de l’amour de Dieu.

La musique et le chant aident également à prier. Dans chaque paroisse, des personnes se sont investies, comme membre d’une chorale ou comme musicien. Nous encourageons de nouvelles personnes à les rejoindre.

De même, tous les paroissiens demeureront attentifs aux personnes qui ne peuvent, occasionnellement ou régulièrement, vivre le rassemblement dominical, en leur remettant, par exemple le « Feuillet paroissial »

Pour aller plus loin :

Tu te dis peut être que tu es chrétien parce que tu as été un jour baptisé…

Mais être chrétien, c’est un choix qu’il faut continuer à faire dans ta vie…

La confirmation, c’est le moment de redécouvrir ce que ça veut dire « être chrétien ».

 

DÉMARCHE POUR RECEVOIR LE SACREMENT DE LA CONFIRMATION :

Pour les collégiens de 5ème et 4ème, nous leurs proposons de se préparer avec d’autres jeunes de leur âge pendant une année. En démarrant en septembre 2019, tu seras confirmé en 2020.

Au programme :

  • Quelques temps-forts vécus avec tous ceux qui se préparent à la confirmation que ce soit en Communauté de paroisses ou en archiprêtré.
  • Des temps en petites équipes pour vivre des moments d’amitié, approfondir des thèmes et faire des projets ensemble…

Pour les adultes, nous proposons une préparation sur l’ensemble de l’archiprêtré.

Pour aller plus loin :


Vous voulez vous engagez
LIBREMENT et POUR LA VIE
Vous voulez construire
un foyer FIDÈLE et créer
une FAMILLE ACCUEILLANTE
Le mariage chrétien :
Une belle aventure…
qui se prépare !

Le mariage est une étape importante dans la vie, c’est une évidence… Mais le mariage chrétien n’est pas une simple solennisation du mariage civil ! Il est un engagement profond et définitif, qui mérite d’être mûrement réfléchi et soigneusement préparé.

DÉMARCHE POUR RECEVOIR LE SACREMENT DE MARIAGE :

La Communauté de paroisses Saint Rémi accueille avec joie votre projet de mariage et vous propose un cheminement humain et chrétien pour préparer ce grand événement.

Pour se préparer au sacrement du mariage, les couples sont invités à se faire connaître auprès de la paroisse, avant la fin décembre de l’année précédent le mariage, en prenant contact lors d’une permanence pour fixer la date, constituer un court dossier.

L’équipe de préparation au mariage de la paroisse vous contactera ensuite pour faire votre connaissance et vous indiquer les dates de préparation.

Avec vous, lors de ces rencontres, le prêtre de la paroisse, des couples animateurs laïcs, et d’autres jeunes couples qui, comme vous, préparent leur mariage. Ce sera un temps :

+ de partage et d’échange avec les autres couples

+ de dialogue à deux sur des sujets importants (les projets communs ou personnels, les enfants, la vie professionnelle, la vie chrétienne…), permettant ainsi d’enrichir l’échange au sein de votre couple

+ d’approfondissement de votre engagement, en réfléchissant sur ses enjeux, sur la signification du mariage chrétien.

Pour aller plus loin :


« Aller se confesser ce n’est pas aller chez le teinturier pour qu’il t’enlève une tache…
C’est aller rencontrer le Père, qui réconcilie, qui pardonne et fait la fête. »
(Pape François)

Ce sacrement est le signe de l’amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible, si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l’Amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères.

Le pardon de Dieu est exprimé par les paroles du prêtre : « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit-Saint pour la rémission des péchés : par le ministère de l’Eglise qu’il vous donne le pardon et la paix. » (Célébrer la pénitence et la réconciliation, n° 85)

DÉMARCHE POUR RECEVOIR LE SACREMENT DE RÉCONCILIATION :

Tous les vendredis avant la messe, un prêtre se tient à votre disposition à l’église saint Rémi vers 17h45.

Le sacrement de réconciliation est célébré chaque année de façon communautaire, avec confessions individuelles, un soir pendant le temps du carême et de l’Avent.

Si vous souhaitez recevoir ce sacrement en dehors de ces temps, merci de prendre, rendez-vous avec le prêtre, au presbytère.

Pour aller plus loin :


« Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur.
Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. »
Saint Jacques 5, 14-15

Appelé autrefois l´extrême-onction, comprise comme sacrement des mourants, l’onction des malades est, depuis Vatican II, comprise comme étant un sacrement de vie.

C’est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d´épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en deux gestes : l’onction d’huile bénite sur le front et l’imposition des mains.

Voici les mots qui accompagnent l’onction avec l’huile sainte sur le front et dans les mains des malades : « Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève. »
Rituel Sacrements pour les malades N° 129

DÉMARCHE POUR RECEVOIR LE SACREMENT DES MALADES :

Prendre rendez-vous avec le prêtre, lors des permanences au presbytère.

Des célébrations communautaires sont également prévues dans l’année : elles seront indiquées sur le feuillet paroissial que vous trouverez au fond des églises.

Il y a une célébration, chaque année, dans les différents EPAHD et un dimanche matin à la paroisse Saint Rémi (durant le carême)

Pour aller plus loin :

Prêtre ? Diacre ?
Pourquoi pas toi ?

Ceux qui reçoivent le Sacrement de l’Ordre sont consacrés pour être, au nom du Christ, les pasteurs de l’Église. Les ministres ordonnés exercent leur service auprès du Peuple de Dieu par l’enseignement, les sacrements (messes, baptêmes, les mariages…) et l’animation d’une paroisse. Le sacrement de l’ordre comporte trois degrés : le diaconat, le presbytérat et l’épiscopat qui concernent l’ordination des diacres, des prêtres et des évêques.

Si vous vous sentez appelé, ne restez pas seul avec vos questions. Prenez contact avec le Service Diocésain des Vocations : https://metz.catholique.fr/leglise-en-moselle/services-mouvements-et-associations/les-services-diocesains/service-des-vocations/

Pour aller plus loin :

-
La prière

La prière 2

Deux chapelles à Forbach, la chapelle Sainte Croix et la chapelle Notre Dame du Perpétuel Secours sont accessibles à tout croyant qui souhaite venir s’y recueillir ou prier.
Elles sont ouvertes tous les jours entre 9h et 17h.
Une chapelle ouverte, recevra la visite même de non croyants venus en curieux ou cherchant le temps d’un instant, un havre de paix à l’écart du tumulte de la rue.


Chapelle Sainte-Croix (XIIIe s.),
au Mont Sainte Croix

Une petite communauté des Sœurs de la Providence de Peltre y assure une présence et un accueil.

Si vous souhaitez parler…
les sœurs sont à votre écoute les mardis, mercredis et samedis de14h à 16h;
Jean Paul Lebeau, diacre, les lundis et jeudis de 15h à 17h

  • Vêpres les dimanches à 16h00.
  • Adoration du Saint Sacrement les vendredis à 20h00.
  • Messe les mercredis à 18h15.

 

Chapelle Notre Dame
du Perpétuel Secours,
rue de la Chapelle

Deux groupes de prière se réunissent à Forbach.
Les temps de prière se déroulent dans la spontanéité et l’écoute de l’Esprit Saint. Elles reposent sur un acte de foi en la présence de Jésus, lorsque deux ou trois sont réunis en Son Nom (cf. Matthieu 18, 20).
On y retrouve les différentes formes de prières : l’action de grâce, la demande de pardon, la louange, l’adoration, l’intercession. Elles ne sont pas préparées à l’avance mais reçues comme un don de Dieu. Mais c’est la louange qui est la note dominante lors de nos veillées, d’où la place importante laissée au chant.
La place de la Parole De Dieu y est également essentielle. L’écoute de la Parole de Dieu interpelle, fortifie, convertit chacun au plus profond de lui-même et construit le groupe.
L’assemblée de prière est aussi un lieu de communion fraternelle. Avec simplicité, elle porte dans la prière telle ou telle difficulté personnelle, familiale, un souci de santé, etc.

Groupe Nazareth : le mercredi à 20h00 à l’église Saint Remi
Contact : Fabienne BOUR

Groupe du Cœur Sacré de Jésus : le mercredi à 14h30 à l’église du Bruch
Contact : Anne-Marie SERCISKO

La prière du chapelet est une dévotion mariale très ancienne.
C’est une prière simple, accessible et très profonde.
Cependant, il ne faut pas se limiter à la seule utilisation du matériel : les grains accrochés à une ficelle. Ce n’est qu’un outil pour méditer sur les passages de l’Évangile.
Sans cette méditation, la répétition des « Je vous salue Marie » est ennuyeuse et plutôt pénible. La méditation de ces mystères apporte un regard toujours neuf sur ces épisodes de la vie de Jésus !

A Saint Remi : avant la messe du mardi matin

Au Bruch : les mercredis de mai et d’octobre à 16h30

Faire le « chemin de croix » est une cérémonie qui nous fait revivre les évènements de la passion de Jésus et nous fait réfléchir à la signification de ces évènements. On pense aux souffrances du Christ et on fait l’expérience de l’amour que révèle son attitude. Cette méditation éveille en nous un sentiment de compassion et de gratitude envers le Seigneur qui nous a aimé jusqu’au bout.

Au Bruch : les vendredis de carême à 16h30 à l’église

Chemin de croix animé par les jeunes : le Vendredi Saint à partir de 10h

La prière silencieuse est un acte de foi. Il s’agit de choisir de désirer Dieu, de recentrer inlassablement sa volonté et son amour sur Lui, de faire comme Lui : nous donner entièrement, nous tenir sa présence.

La prière d’adoration devant le Saint Sacrement exposé sur l’Autel, est de porter un regard de foi sur Jésus Christ, vrai Dieu et vrai Homme, réellement présent dans le Pain de l’Eucharistie.

Dans la prière d’adoration, il s’agit de nous reconnaître pauvres et pécheurs, de reconnaître que sans Lui nous ne pouvons rien (cf. Jean 15, 5), de nous laisser convertir..

A Saint Remi : les mardis matin après la messe (de 9h45 à 10h30)

A la chapelle Sainte Croix : les vendredis soir (de 20h à 21h)

Le 27 octobre 1986, le pape Jean-Paul II recevait à Assise, en Italie, les représentants des grandes traditions religieuses pour une première « Journée mondiale de prière pour la paix ». Une date historique dans le dialogue interreligieux.

Depuis 1995, chaque année, aux alentours du 8 mai, sur le parvis de la chapelle Sainte Croix, une centaine de personnes se réunissent à l’appel du groupe interreligieux et transfrontalier composé de juifs, de bouddhistes, de catholiques, de musulmans et de protestants, français et allemands. Ensemble, chacun dans sa langue prie pour la paix dans le monde.

Et chaque 2ème mardi du mois à 19h30, à la chapelle Sainte Croix, Chrétiens, Musulmans et Bouddhistes vivent un temps de prière inter-religieuse

L’œcuménisme est un mouvement interconfessionnel qui tend à promouvoir des actions communes entre les divers courants du christianisme, en dépit de leurs différences doctrinales, avec pour objectif l’« unité visible des chrétiens ».

En 1935, l’abbé Paul Couturier se fait l’avocat de la « Semaine universelle de prière pour l’unité des chrétiens sur la base d’une prière conçue pour l’unité que veut le Christ, par les moyens qu’Il veut ». Traditionnellement, cette semaine internationale de prière est célébrée du 18 au 25 janvier, entre la commémoration de la confession de foi de saint Pierre et celle de la conversion de saint Paul.

Chaque année, durant cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, un échange de chaire, le pasteur assure la prédication lors de la messe dominicale et le curé assure la prédication au culte protestant, et un temps de prière en commun.

Le pape François avait proposé les 4 – 5 mars 2016 l’initiative “24h pour le Seigneur” aux catholiques du monde entier. 24 heures pour prier et se confesser. De nombreuses églises du monde entier sont restées ouvertes durant 24 heures : une journée pour Dieu!

« Par le rappel de l’écoute de la Parole de Dieu et l’initiative « 24 heures pour le Seigneur », j’ai voulu souligner la primauté de l’écoute priante de la Parole, plus particulièrement de la Parole prophétique.
La miséricorde de Dieu est certes une annonce faite au monde : cependant chaque chrétien est appelé à en faire l’expérience personnellement(…) L’initiative appelée « 24 heures pour le Seigneur » du vendredi et samedi qui précèdent le 4ème dimanche de Carême doit monter en puissance dans les diocèses… »
(Pape François, Message de Carême 2016)

En 2019, nous avons proposé aux enfants et jeunes de vivre une journée autour de la prière. Fort de cette expérience, nous reconduirons cette expérience pour l’ensemble la Communauté lors des « 24h pour Dieu », les 20 et 21 mars 2020.

Mère de Miséricorde est une association de fidèles de droit diocésain, reconnue en 2002 par Mgr Carré, évêque d’Albi. Fondé en 1981 par deux jeunes médecins Chrétiens, Mère de Miséricorde propose de se mettre au service des personnes confrontées à l’éventualité d’une IVG ou à ses conséquences.
La vocation de Mère de Miséricorde est de promouvoir la dignité de toute vie humaine, de la conception, à la mort naturelle.

L’action de Mère de Miséricorde est soutenue par la prière et le jeûne de 4 000 personnes qui se relaient 24h sur 24 depuis la fondation de l’œuvre.

Un groupe se réunit à Forbach, une fois tous les 2 mois.

Contact : Michelle LANGENDORFER

-
Les funérailles

Les funérailles 2

Un de vos proches est en fin de vie

Vous souhaitez rencontrer quelqu’un pour parler, au cours de cette période douloureuse et désarmante….
Vous souhaitez qu’il reçoive le sacrement des malades…
N’hésitez pas à prendre contact avec un prêtre, au presbytère.

“Moi, dit Jésus, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra; et tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?“
(Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 11,25-26)

Un de vos proches vient de décéder…

L’Eglise vous accueille avec tendresse et compassion pour célébrer l’A-Dieu de la personne qui vous est chère et qui vient de vous quitter .Vous allez être accompagné par une équipe composée du prêtre et de laïcs en mission qui assumeront l’organisation et l’animation de la célébration des funérailles.

Veuillez prendre contact avec un des organismes de pompes funèbres.
C’est en général l’agent des pompes funèbres que vous avez choisi qui contacte la paroisse afin de fixer la date des funérailles.