Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Messe d’au-revoir de l’abbé Jean-Luc HENRY

Merci abbé Jean-Luc
Dimanche 29 août à l’église de Saint-Julien-lès-Metz, a eu lieu la messe d’au-revoir et d’action de grâce pour le départ en retraite de l’abbé Jean-Luc HENRY, qui a été prêtre coopérateur sur notre communauté de paroisses durant 6 années.
Une messe pour la fête patronale, en l’honneur de Saint-Julien-de-Brioude, en présence du maire, des élus de la municipalité, des porte-drapeaux et du Souvenir Français.
Au cours de la messe qu’il a présidée, l’abbé Jean-Luc a longuement redit son émotion et relu son ministère de 46 années de vie presbytérale dans sa longue et belle homélie.
Il était entouré du curé, l’abbé Loïc BONISOLI, et des abbés Denis VELFERT et Denis POINSIGNON, ainsi que des paroissiens de la communautés, des amis parfois venus de ses anciennes paroisses.
Les présidentes et présidents des Conseils de Fabrique lui ont témoigné leur amitié, ainsi que Monsieur le Maire de Saint-Julien.
Il repart le coeur plein de beaux souvenirs, de sourires et de joies partagées, des émotions et des amitiés lui ont été bien témoignées durant cette messe et un pot convivial à l’issue de la messe.
Lui ont été offerts de nombreux messages, cadeaux, dont une plante palissée dont il rêvait tant et de quoi occuper les mois à venir en séjours, gastronomies et découvertes culturelles de son choix.
Merci Jean-Luc, bonne retraite !
Voici le message que lui a adressé, au nom de toute la communauté, l’abbé Loïc, curé :
Jean-Luc
Vendredi 22 avril 2016, 11h :
Un TGV m’a ramené depuis Paris où j’étais encore « prêtre étudiant » et nous avions RDV pour la 1ère fois à St Julien. A défaut d’un café je t’ai demandé plutôt l’apéro, tu étais déjà bien renseigné sur ma personne.
C’est là que l’heureuse collaboration a commencé et, il faut l’avouer, notre attelage a été très bien équilibré au point que sur la communauté de paroisses nos personnalités ont permis une sérénité et toujours un même chemin que nous avons parcouru avec tous ici.
Très vite, j’étais curieux de connaître ton histoire et toujours, tu as pris le temps et le plaisir aussi de raconter qui tu étais et ce que tu avais vécu.
Tout cela m’a permis comme jeune curé, et en tout premier poste, de m’appuyer souvent sur ton expérience et tu l’as remarqué je pense, que j’ai pris conseil et me suis avisé auprès de toi durant ces 5 années passées ensemble.
Ensemble, et en même temps autonome, car en tant que coopérateur, tu as été très présent et cela a fait notre joie ; tu as fait parfois bien plus qu’un simple prêtre « qui donne un coup de main » tu étais là, tout simplement, et parfois avec générosité sans compter.
Ces moments forts de nos paroisses, nos décisions, nos rencontres et réunions, les réflexions en groupe et en équipe de coordination pastorale, accompagnement des équipes baptêmes ou préparation au sacrement des malades … complémentarité et aide précieuse dans mon ministère de curé, et à chaque fois en toute confiance, je n’ai jamais été déçu. Ou plutôt toujours étonné et encouragé par ton dynamisme, mais dynamisme tranquille : comment oublier ta posture et cette grande intériorité de tes prises de parole en public ou en groupe. Prenant la parole après les autres, humblement, le front baissé et le regard vers le ciel, une fois basse et apaisante et en même des éclats de réjouissance dans le discours ; une parole habitée et un témoignage de ce qui est ta grandeur de personne. Tout ce que tu as vécu, de beau ou de triste, de dur, fragile ou de grandeur et d’encouragement, tu l’as partagé.
Oui nous avons vécu des choses grandes, et parfois très grandes dans leur simplicité : tu as partagé avec notre communauté la prière, la convivialité, les joies, l’accompagnement des douleurs, des malades, ces défunts et famille que tu as soutenu avec les équipes en place, ces familles guidées dans la démarche du baptême, ces homélies, ces soirées de prière et veillées pénitentielles … comme depuis presque 46 ans, ces dernières années, ton cœur a su battre au rythme de ceux qui sont ici, notre communauté Jeanne Jugan.
Merci pour ton témoignage, ta présence, tu ne pars pas de nos cœurs, et tu seras toujours chez toi, quand tu voudras revenir, il n’y aura même pas besoin de sonner à la porte, les portes te seront toujours ouvertes.
Écris bien cette nouvelle page de ta vie Jean-Luc.
Action de grâce pour ta vie d’homme, de prêtre, de témoin du Christ
Action de grâce pour le formidable coopérateur que tu as été, que Dieu te guide encore longtemps.
Loïc+
29 août 2021,
Saint-Julien-lès-Metz