Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Samedi 26 novembre

Commentaire de l’évangile du jour: « Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver » (Lc 21, 34-36)

Depuis quelques semaines, nous avons l’occasion d’écouter la Parole de Dieu sur les réalités eschatologiques ; c’est-à-dire, sur des réalités de la fin de l’Histoire, de la fin du monde, de la fin de notre vie. Nous ne savons pas la date de notre dernier jour. C’est pourquoi, nous sommes invités à rester éveillés et à prier en tout temps, à rester prêt à ce moment imprévisible. Ce jour vient au moment où nous ne pensons pas, au moment où nous baissons notre vigilance : ce jour peut être demain, dans deux ans, dans dix ans…

Aujourd’hui, le dernier jour de l’année liturgique, la Parole de Dieu nous invite, en premier lieu, à nous tenir sur nos gardes, de crainte que notre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie ; et en deuxième lieu, à rester éveillés et à prier sans cesse. C’est en effet le double moyen, la double solution qui nous garde de ne pas oublier Dieu dans notre vie de chaque jour, de chaque moment, et de ne pas Le remplacer par d’autres idoles. Il s’agit de la tempérance vis-à-vis à notre corps et de la persévérance dans la prière.

Avec la prière, Dieu nous accorde sa grâce nécessaire pour avancer dans l’espérance ; et avec la prière, nous vivons toujours sous la présence de Dieu. Avec la modération, nous vivons librement pour accomplir sa Volonté. Si Jésus nous invite à vivre dans la tempérance et dans la persévérance, cela signifie que nous sommes capables de vivre ainsi. Alors, répondons à son invitation avec toute notre force, tout notre esprit et toute notre âme.

Paul Nguyen