Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Samedi 25 juin – St Jean Baptiste

Commentaire de l’évangile du jour : « Que sera donc cet enfant ? » Lc 1,57-66.80

Question légitime des parents qui s’interrogent sur l’avenir de leur progéniture. En ce qui concerne Jean le Baptiste que l’on nomme aussi le Précurseur, c’est-à-dire celui qui vient avant le Messie ; j’imagine l’interrogation de ses parents. Un enfant inespéré alors que Elisabeth, l’épouse de Zacharie était stérile ; un père réduit au silence pour avoir douté de la Parole de Dieu. Effectivement, il y avait de quoi se poser des questions… Raison de plus quand Dieu s’en mêle. Et nous savons bien qu’avec le Seigneur Dieu l’impossible devient possible. C’est encore plus vrai, quand des hommes et des femmes de bonne volonté collaborent aux projets de Dieu.

Remarquons que c’est le huitième jour, le jour de la circoncision que le nom est donné à l’enfant. Et c’est sa mère qui déclare : « son nom sera Jean ! ». Ce nom avait été donné par l’ange du Seigneur qui était apparu à Zacharie dans le Temple pour lui annoncer la venue de l’enfant : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta femme Elisabeth t’enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jean ! » (Lc1,13). Jean signifie « Dieu fait grâce ! » on comprend que Zacharie et Elisabeth soient d’accord sur son nom tout à fait inhabituel ; ils sont unis dans l’action de grâce. Mais l’entourage est surpris et se pose des questions sur cet enfant décidément pas comme les autres.

Nous savons ce que deviendra celui qui alla vivre au désert et qui serait manifesté à Israël comme le dernier des prophètes. Un homme au tempérament de feu, qui ne craignait pas de dénoncer les fautes et les péchés des puissants de ce monde comme de ses semblables. Jean le Baptiste est bien celui qui a préparé le chemin du Seigneur. Trait d’union entre la Première Alliance et la Nouvelle Alliance inaugurée par le Seigneur Jésus. Jean a mis toute son énergie et sa conviction pour appeler à la conversion, pour préparer les cœurs à l’accueil de l’Envoyé du Seigneur.

La Nativité de saint Jean Baptiste, qui est fêtée dans l’Eglise universelle, comme solennité, inaugure le temps de l’accomplissement de la Promesse : Jean Baptiste ouvre le chemin au Seigneur, l’Agneau de Dieu, le Sauveur de tous les hommes, puis il s’efface. Son effacement sera total, une fois sa mission accomplie, allant jusqu’au martyr, le don de sa vie.  C’est à juste titre que Jésus a dit de Jean le Baptiste, « je vous le dis : parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne n’est plus grand que Jean  » (Lc7,28a). Nous pouvons faire nôtre, l’affirmation de Jean Baptiste, parlant de Jésus : « il faut que je diminue, pour que le Seigneur grandisse ! » (Jn3,30)

Que par l’intercession de saint Jean Baptiste la Parole de Vie fasse son chemin dans nos cœurs.

Serge+, en frère diacre