Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Jeudi 23 juin

Commentaire de la lecture du jour : « Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais » (Jr 1, 4-10)

La première lecture présente l’appel de Dieu à Jérémie, alors jeune enfant. Il l’appelle à devenir prophète. Le passage que nous étudions aujourd’hui cible véritablement le moment où Dieu s’adresse à Jérémie pour lui donner sa mission.

Deux choses m’interpellent : la sacralité de la vie in-utéro et la mission propre réservée à chacun. En effet, Dieu explique à Jérémie qu’Il l’a choisi dès le ventre de sa mère : « avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré. » Ce verset est à rapprocher du psaume 70 du jour, attribué à David et écrit dans un moment de détresse: « Tu m’as choisi dès le ventre de ma mère. » Paroles réconfortantes à se remémorer les jours de solitude et de larmes. Oui, j’ai du prix aux yeux de Dieu ! Oui, ma vie a du sens ! Oui, j’ai été désiré(e) d’un amour fou par Dieu avant même ma naissance. Quelle grandeur alors que la maternité, de porter un être tant aimé de Dieu ! Et quel respect à avoir devant la Vie, dès sa conception !

L’autre aspect est celui de l’élection : « Je fais de toi un prophète pour les nations. » Voilà que Jérémie, encore enfant, est appelé par Dieu. Il résiste mais Dieu insiste : « Tu iras vers tous ceux à qui Je t’enverrai ; tout ce que Je t’ordonnerai, tu le diras. » Quelle injonction ! Lorsque Dieu appelle quelqu’un à son service, Il l’appelle à une tâche particulière et précise. Une tâche qui correspond à ce que l’individu est. Une tâche où Dieu sait que celui qu’Il appelle sera à la hauteur s’il Lui fait confiance.

Comme Jérémie, Dieu appelle chacun de nous à une mission particulière qui se dévoile petit à petit. Notre naissance n’est pas un hasard. Nous sommes appelés à une tâche unique dans la société, dans notre foyer, dans notre famille, dans notre quartier, dans notre ville, dans notre église ou encore dans notre communauté religieuse.

Annonciade de Vigneral