Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Vendredi  7 janvier  2022

Commentaire de l’évangile de Luc 5, 12-16 : « A l’instant même la lèpre le quitta »

Tout le monde connait le proverbe chinois : Le doigt du sage montre le ciel, l’imbécile regarde le doigt.

On pourrait dire ici : par la guérison de ce lépreux, Jésus montre à tous  que le Royaume de Dieu annoncé par les prophètes, est enfin arrivé, mais le peuple, lui,  ne regarde que Jésus guérisseur. Et c’est peut-être ce qui justifie que Jésus après les guérisons se retirait à l’écart.

Nous pouvons essayer d’imaginer la prière qu’il adressait au Père : Père ouvre leurs yeux, pour qu’ils comprennent le sens des guérisons que tu me donnes de réaliser. Qu’ils comprennent que je viens remettre l’homme dans sa pureté première, tel qu’il était dans ton projet quand tu l’as créé.

Pour nous autres qui recevons cet Evangile il nous faudra probablement changer notre regard sur tant d’hommes que nous jugions impurs et qui ne sont que pécheurs, ou malades. Ils sont comme nous créatures bien aimées du Père.

Francis de Backer