Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Dimanche 28 novembre – Entrée en Avent

Commentaire de l’Evangile du jour : « Votre rédemption approche » (Lc 21, 25-28.34-36)

Voilà, le premier évangile de l’Avent est bien loin de ce que l’on attendrait. Nous, on pense à Noël, à un petit enfant, à une douce lumière, une douce nuit… On s’imagine préparer Noël en entendant les récits de l’annonciation, les appels à la conversion de Jean Baptiste, la visitation,… Et rien de tout cela. La liturgie nous fait presque continuer sur la lancée des 2 dernières semaines. Un texte qui nous parle de la venue de Jésus, ou plutôt de son retour. Un texte apocalyptique, aces des signes de la part du soleil et de la lune, des catastrophes. Mais avant de parler du retour de Jésus, il nous faut nous mettre en attente de sa venue.

Se mettre en attente. C’est le propre de l’Avent. Tout, en ce moment, nous rappelle que l’on arrive vers la fin de l’année, qu’une nouvelle année va commencer, que la fête de Noël s’approche à grands pas. Les illuminations sont maintenant en place dans nos villes, les rayons des supermarchés se remplissent de chocolats et de jouets, plus beaux les uns que les autres, les collégiens et les lycéens attendent avec impatience ou angoisse leur premier bulletin scolaire de l’année, bref, on sent qu’on est à une période charnière, une période de transition. Oui, d’ici 3 semaines, c’est déjà (ou enfin pour les enfants et les jeunes) les vacances de Noël.

Oui, l’Avent, c’est ce temps de préparation, ce temps d’attente de Jésus. Un temps qui est souvent chargé, par la préparation de Noël, par la fête à mettre en place, les courses à faire… Et si pour une fois, on prenait un peu de temps pour se poser, pour réfléchir et faire le point sérieusement. Oh, je ne vous demande pas de tout laisser tomber, mais n’est-il pas envisageable, au cours de cette semaine par exemple, de prendre un peu de temps, pour voir comment on se prépare à Noël. Célébrer l’Avent, c’est aussi cela. C’est revivifier l’élan d’espoir que nous ouvre la venue de Jésus dans notre histoire, dans l’histoire de tous les hommes. Prenons pour nous ces paroles de Jésus que l’Evangile nous propose : Restez éveillés et priez en tout temps. Oui, restons éveillés, ouvrons les yeux pour ne pas nous endormir, pour voir tous les signes d’espoir qui existent, pour voir aussi tout ce qu’il nous est possible de changer, pour entrer de plain pied sur ce chemin de l’Avent.

Chers amis, entrons avec joie dans cette période de l’Avent, car nous préparons la venue de Jésus parmi nous, mais entrons-y avec un cœur renouvelé, avec le désir de vivre toujours plus sérieusement notre vie de foi, de marcher sur ce chemin de justice que Dieu nous invite à parcourir avec Lui.

Stéphane Jourdain